RDC : Un programme de renforcement de la résilience et des moyens d’existence des petits producteurs agricoles est lancé dans l'ex Equateur 

PAR Deskeco - 03 oct 2019, Dans Actualités

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (WFP) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) lancent un programme de renforcement de la résilience et des moyens d’existence des petits producteurs agricoles en faveur des 13 000 ménages des petits producteurs agricoles dans les territoires de Gemena, Libenge (Sud Ubangi) et Mobayi Mbongo (Nord Ubangi), rapporte un communiqué de presse de ces organisations.

Financé par le gouvernement suédois à hauteur de 9, 9 millions USD pour trois ans (2019-2022), ce projet permettra aux ménages bénéficiaires "d’améliorer de manière durable leurs productions de façon à dégager des surplus qu’ils commercialiseront en vue d’augmenter leurs revenus" . Ce qui, selon les initiateurs du projet, contribuera "significativement à améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle" .

« Grâce à ce programme, le WFP augmentera ses achats locaux auprès des petits producteurs agricoles dans le cadre de son assistance alimentaire en RDC, ce qui permettra de redynamiser les marchés agricoles et de stimuler l’économie locale. A travers ce programme, le WFP et la FAO accompagneront le Gouvernement de la RDC dans ses efforts pour l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD), notamment l’ODD 2 qui vise à éliminer la faim d’ici à l’horizon 2030 », a déclaré Claude Jibidar, Directeur Pays et Représentant du WFP en RDC.

Ces organisations misent sur la collaboration avec les services étatiques pour que les variétés de semences à fort potentiel productif et nutritif soient vulgarisées et que la population soit sensibilisée sur les bonnes pratiques alimentaires notamment la diversification des aliments afin de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des communautés.

"Pour atteindre ces objectifs, l’Inspection provincial de développement rurale (IDR) appuiera la structuration des petits producteurs agricoles en Organisations paysannes (OP). Tenant compte des spécificités de la zone et des leçons apprises de la phase pilote dans d’autres régions de la DRC, un accent particulier sera mis sur les aspects d’égalité de genres et la cohésion sociale. Des initiatives d’épargne-crédit au niveau communautaire seront soutenues pour faciliter l’accès au micro-crédit", précise le communiqué.

« Nous nous félicitons du partenariat entre le gouvernement suédois, le WFP et la FAO pour la mise en œuvre de ce programme qui permettra aux ménages de relancer leurs activités agricoles et commerciales et d’autonomiser les femmes, à travers les associations villageoises d’épargne et crédit (AVEC). Pour le moyen et long terme, la FAO facilitera la plantation d’arbres pour la production de fruits, de bois ou de charbon afin de limiter la déforestation et améliorer la production des aliments de manière durable », a déclaré Aristide Ongone Obame, Représentant de la FAO en RDC.

De son côté, S.E. Henric Råsbrant, Ambassadeur, Extraordinaire et Plénipotentiaire de Suède en RDC, se dit « très heureux d’appuyer ce programme novateur qui combine les aspects socio-économiques et financiers pour renforcer les moyens d’existence des communautés bénéficiaires. A travers ses volets d’égalité genre et coexistence pacifique, il contribuera à l’amélioration du statut de la femme en milieu rural et à la consolidation de la paix. Le programme intègre de façon particulière, les aspects moyens de subsistance – avec la femme au centre (jouant un rôle clé pour le développement de la communauté) – cohabitation pacifique dans le contexte spécifique des provinces du Nord et Sud Ubangi ». 

Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies - Sauver des vies dans des situations d'urgence et changer les vies des millions de personnes grâce au développement durable, le WFP travaille dans plus de 80 pays dans le monde, apportant de la nourriture aux populations touchées par les conflits et les catastrophes et jetant les bases d'un avenir meilleur.

Le mandat de la FAO consiste à améliorer les niveaux de nutrition, la productivité agricole, la qualité de vie des populations rurales et à contribuer à l’essor de l’économie mondiale. En Afrique sub-saharienne, la FAO a mis en œuvre une approche d’appui communautaire qui vise à fournir des appuis multisectoriels et intégrés dans le domaine technique, financier et social aux communautés afin de leur permettre de se relever par elles-mêmes et de mieux rebâtir leurs activités socio-économiques.

Amédée MK

Articles similaires