RDC : Willy Kitobo annonce la poursuite des travaux sur l’identification des sites d’exploitation artisanale, des coopératives minières et des dépôts d’entreposage des minerais

Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 12 fév 2021 11:35, Dans Mines

Le ministre des mines Willy Kitobo et les représentants de « Cobalt Action Parternship/Global Battery Alliance » (CAP/GBA) en association avec le BGR ont tenu une réunion en ligne ce jeudi 11 février pour présenter aux participants en ligne les résultats de la cartographie 2020 sur l’exploitation artisanale pour les deux provinces du Haut-Katanga et du Lualaba.

Les échanges ont porté sur la feuille de route des activités à entreprendre afin de poursuivre, pendant 2 à 3 mois, le travail déjà commencé par les inspecteurs de l'autorité de régulation et de contrôle des marchés de substances minérales stratégiques (ARECOMS) sur l’identification de :

« - Tous les sites d’exploitation artisanale susceptibles de se conformer aux attentes internationales ; - Toutes les coopératives minières œuvrant sur terrain dans l’objectif de renforcer leurs capacités à répondre à ces attentes ; - Toutes les ZEA à substance minérale stratégique (le Cobalt) ; - Tous les dépôts d’entreposage des minerais provenant de l’artisanat minier », renseigne une communication de ce ministère.

L’autre point traité au cours de cette réunion concerne le projet en cours du cadre normatif ASM, communément accepté par tous les acteurs de la chaine d’approvisionnement du cobalt, incluant les diverses parties prenantes congolaises dont le Gouvernement, le secteur privé, et la société civile, qui permettra d’améliorer toute la chaîne d’approvisionnement du Cobalt artisanal.

Trois choses importantes et urgentes ont été retenues :

« - Une réunion technique la semaine prochaine entre les experts du Ministère des mines et BGR pour l’amélioration et la validation du rapport de la cartographie BGR des sites miniers artisanaux avec les données existantes au Ministère des mines et celles récoltées par les inspecteurs d’ARECOMS ; - L’analyse et la mise à jour du cadre normatif ASM qui est en cours d’élaboration avant d’être publié pour consultation avec toutes les parties prenantes pertinentes ; - La mise en place rapide de la Cellule chargée de la collecte de toutes les données bibliographiques existantes et de la coordination des travaux de terrain », précise ladite communication.

La réunion en ligne s’est terminée en proposant à chaque membre de réfléchir sur les activités de terrain des 3 premiers mois et les ressources nécessaires pour leur réalisation. La prochaine réunion est prévue dans 2 semaines.

Jordan MAYENIKINI

 

 
 

Articles similaires