RDC : le Think Tank Makutano propose de combiner réforme électorale et rationalité macroéconomique (Etudes)

CENI
PAR Deskeco - 22 mar 2021 11:30, Dans Analyses

L’Institut Makutano, Think tank du réseau éponyme qui se propose de contribuer à l’amélioration du bien-être socioéconomique national et africain, à travers notamment des contributions intellectuelles, vient de publier son quatrième document de travail intitulé « Financement des élections dans un environnement incertain et rationalité du décideur macroéconomique : implications pour une réforme électorale ».

Dans ce document, ce Think Tank propose une réflexion à l’intention des parties prenantes au processus électoral en suggérant que la réforme électorale, face aux incertitudes et aux diverses contraintes, puisse tenir compte de la rationalité macroéconomique.

« Le décideur macroéconomique est préoccupé par le bien-être de la population qu’il assimile au niveau du revenu national attendu. Pour lui, financer les élections serait rationnel si et seulement si le revenu national attendu, quel que soit le déroulement des élections (bon ou mauvais), est supérieur à celui attendu en cas de non-organisation des élections. Cette règle aboutit à un seuil de rationalité ; c’est-à-dire la probabilité minimale du bon déroulement des élections en deçà de laquelle le bien-être de la population ne serait pas pris en compte. Si les chances que les élections se déroulent bien sont inférieures à cette probabilité-seuil, le financement des élections ne serait pas rationnel car le revenu attendu serait inférieur à celui attendu si on n’organisait pas les élections ; et vice versa », explique l’Institut Makutano alors que le débat sur les élections est sur la sellette depuis quelques semaines en RDC.

En conclusion, pour ce groupe de recherche, une réforme électorale devrait sélectionner les mesures de manière à éviter des combinaisons cumulatives d’incertitudes et de hausses de coûts. Un échelonnement des mesures de réforme sur plus d’un cycle électoral et la prise en compte d’autres réformes institutionnelles sont, par ailleurs, de nature à garantir une décision rationnelle de financement des élections, soutient-on à l’Institut Makutano.

DESKECO

 
 

Articles similaires