RDC : Le Trésor a décaissé moins de 1 million USD pour les PT-NTIC au 1er semestre 2019

PAR Deskeco - 15 aoû 2019, Dans Actualités

Alors que le pays ambitionne de se doter d’un Plan national du Numérique pour booster les nouvelles technologies de l’information et de la communication en République démocratique du Congo, il s’avère que le gouvernement congolais n’investit que très faiblement dans le secteur jusque-là.  

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a reçu, le lundi 12 août, le « draft 0 » du « Plan national du Numérique » des mains de son conseiller en cette matière. Cette remise symbolique de ce document précieux au chef de l’Etat ouvre la voie aux discussions prévues du 3 au 5 septembre 2019 dans le cadre de l’atelier de validation lors du Plan national du Numérique. Cet atelier va connaitre la participation de toutes les parties prenantes au secteur de la Tech en RDC.

Selon ses concepteurs, le Plan National du Numérique poursuit entre autres objectifs : « Moderniser l’administration et mutualiser les ressources et les infrastructures pour permettre de réaliser des gains significatifs en termes d’efficacité et d’efficience à travers une plateforme numérique ; Permettre aux citoyens et aux entreprises d’interagir en ligne avec l’Administration Publique et les partenaires ; Offrir aux usagers des services de meilleure qualité en leur permettant de réduire les coûts et les délais et en leur garantissant un maximum de transparence ; Faire du Numérique un vecteur du développement économique et humain, une source de productivité et de valeur ajoutée pour les autres secteurs économiques et pour l’Administration publique ;        Positionner la RDC comme un hub technologique sous-régional ; Réduire sensiblement la corruption et l’évasion fiscale ». 

Cependant, le constat est que la RDC n’investit que très faiblement dans le secteur de Postes, Télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC).

Au premier semestre 2019, le trésor n’a dépensé que 1 643 943 114 CDF (941 009 USD) contre des dépenses prévisionnelles de 8 311 743 486 CDF (4,75 millions USD), soit un taux d’exécution de 19,77%, selon les données de la Direction de la Préparation et du suivi budgétaire.

Sur ces paiements effectués par le trésor, le gros du montant a été destiné aux frais de rémunération du personnel du ministère de PT-NTIC, soit 1 303 890 189 CDF.

Les crédits prévisionnels de 5 243 400 000 CDF (3 millions USD) et de 1 107 728 816 CDF (634 740 USD) respectivement au titre « d’Investissements sur Ressources extérieures » et « Investissements sur Ressources propres » n’ont pas été décaissés au premier semestre 2019.

Sur l’ensemble de l’année 2019, les crédits prévus pour le secteur de PT-NTIC s’évaluent à 16 623 489 992 CDF (9,51 millions USD).

En perspective de l’adoption du Plan national du Numérique, le président de la République devrait s’impliquer pour un budget conséquent pour mettre en œuvre son Plan national du Numérique qui nécessite des investissements conséquents à moyen et long terme.

Amédée MK

Articles similaires