RDC : Le prochain gouvernement appelé à « moraliser » le secteur minier

PAR Deskeco - 15 aoû 2019, Dans Actualités

La Commission épiscopale pour les ressources naturelles (CERN/CENCO) a ouvert ce jeudi 15 août 2019 un atelier de publication de cinq rapports d'étude qu’elle a menée en collaboration avec ses partenaires dans les domaines minier, agricole et environnemental.

A l’ouverture des travaux qui réunissent les intervenants étatiques, de la société civile, des partenaires techniques et financiers des trois secteurs en RDC, le secrétaire général de la CENCO, abbé Donatien Nshole a dénoncé l'enrichissement illicite de certains acteurs du secteur minier au détriment des milliers de congolais. Il interpelle le futur gouvernement à mieux surveiller l'exploitation de ressources minières qui constituent le socle de l'économie nationale.

 « Je prends l'exemple de l'étude qui vient d'être menée en Ituri pour voir l'apport du secteur minier dans le budget, on parle autour de 1 %. Ça signifie qu'il y a des milliers de dollars qui sont dans des poches des individus. A mon avis, c'est un secteur à moraliser. J'espère que le prochain gouvernement va réussir à la moralisation dans ce secteur pour que les retombées rejoignent réellement le peuple congolais », a-t-il déclaré.

L’épiscopat rappelle sa mission.

« Quand la CENCO intervient sur les questions sociopolitiques, c'est pour le bien-être des Congolais. Les gens voient les actions seulement en termes de mobilisation de la population dans la rue. Non, mais il y a un travail beaucoup plus important qui est en train d'être fait par la CENCO à travers ses services, pour accompagner les institutions du pays. Et là, ce sont des études de haute importance par rapport à la gestion des mines, de l'agriculture, aussi de l'environnement. C'est la vie même du Congolais, parce que, notre économie est principalement basée sur les mines. Si demain ces ressources qui ne sont pas renouvelables arrivent à s'épuiser, comment l'État va vivre ? Malheureusement, l'homme politique ne semble pas bien comprendre les choses », a précisé le secrétaire général de la CENCO.

L’atelier se clôture ce vendredi, les rapports seront remis aux responsables des institutions, notamment au secrétaire général aux mines. L'objectif est de les aider à améliorer leur travail pour le bien-être du pays, dit abbé Nshole.

 Lepetit Baende

Articles similaires