RDC : Les dépenses publiques non exécutées annihilent l'excédent budgétaire  du 30 avril

PAR Deskeco - 27 mai 2019, Dans Actualités

Les prévisions budgétaires linéaires des dépenses publiques sont de l'ordre de 3 201 630 219 246 FC, soit 1 milliard 832,64 millions USD, au 30 avril 2019, selon les états de suivi budgétaire du ministère du Budget.

De ces prévisions linéaires,  les dépenses réellement exécutées ont été payées à hauteur de 1 590 980 392 714 FC, soit 910,69 millions USD, un taux d'exécution de 49,69%, selon les données du ministère du Budget. Il se dégage donc un volume de dépenses non exécutées de 1 610 649 826 532 FC, soit 921,95 millions USD.

A Lire aussi:  Les dépenses de fonctionnement de la Présidence de la République enregistrent un dépassement de 202,1% au 30 avril 2019

A la même échéance, la Banque centrale du Congo avait annoncé un solde excédentaire, au mois d’avril, de 307,6 milliards de CDF, soit 176,07 millions USD, enregistré contre un excédent programmé de 41,6 milliards de CDF. Les recettes mobilisées étaient de l'ordre de 1037,9 milliards de CDF, soit 594,10 millions USD, contre les dépenses publiques de 740,3 milliards de CDF. En cumul annuel, le compte du Trésor a enregistré un excédent de 284,7 milliards de CDF, soit 162,96 millions USD, selon la BCC.

Il s'en suit que les dépenses non exécutées de 921,95 millions USD annihilent l'excédent budgétaire en cumul annuel qui est de 162, 96 millions USD, au 30 avril.

A lire aussi: RDC :Les dépenses de la Primature en dépassement de 129% pour les quatre premiers mois

Autant dire qu'au 30 avril 2019, les régies financières ne sont pas parvenues à mobiliser suffisamment des fonds devant permettre à l'Etat de financer ses propres besoins.

Amédée MK

 
 

Articles similaires