Développement rural: Guy Mikulu promet la transformation de la DVDA, le SNHR et le SENEN en établissements publics

PAR Deskeco - 18 sep 2019, Dans Développement durable

Cette transformation, a-t-il indiqué, c’est pour rendre les actions du Développement rural beaucoup plus efficaces et efficientes. Quant au SENEN, il a même précisé qu’il sera transformé en Office national d’électrification rurale (ONER), « conformément à la vision du Président de la République Félix Tshisekedi, annoncée lors de sa visite officielle de travail à Brazzaville la semaine dernière ».

A cette occasion de prise de contact avec ses administrés et le Secrétaire général au Développement rural, Ir Georges Koshi Gimeya, le ministre s’est imprégné des ressources humaines dont dispose ce Ministère du Développement rural, leurs conditions de travail et leurs difficultés, afin d’envisager des pistes de solution.  

Dans son mot de circonstance, il a d’abord rappelé le contexte de la création du Ministère du Développement rural, celui de relever le défi d’améliorer les conditions de vie des populations rurales et de booster le développement à partir de la base. « Ce défi se résume notamment par la réalisation de la trilogie Route – eau – électricité sur toute l’étendue de la République (145 territoires et 38 circonscriptions urbaines) », a-t-il.

Puis, il a fait des promesses. Entre autres, la construction des routes de desserte agricole et l’aménagement des cours d’eau de catégorie 4 « pour permettre l’évacuation des produits agricoles vers les centres de consommation » ; l’accès à l’eau potable à toute la population rurale et périurbaine, l’électrification rurale sur base des énergies renouvelables, « en vue d’apporter des solutions pratiques et pérennes en milieu rural » ; ainsi que la création des villages pilotes de développement avec des habitations décentes.

Pour le secteur économique, il promet d’identifier et faire l’état des lieux des coopératives agricoles et des micro-finances existantes en milieu rural, en vue de renforcer leurs capacités d’action. « Dès lors que les milieux ruraux seront désenclavés, il y aura une augmentation de la production agricole, ce qui va impacter positivement sur les conditions de vie sociales de la population rurale », estime le ministre Guy Mikulu.

Il a donc invité ses administrés à adopter sa vision, celle de la gestion axée sur les résultats rapides « dans un esprit de rupture avec les habitudes du passé, dans la discipline, la rigueur et le travail bien fait ». Aussi, s’est-il engagé dans la recherche des solutions auprès du Gouvernement de la République pour l’amélioration des conditions sociales du personnel de l’Administration centrale du Développement rural.

Quant au surnombre du personnel, Guy Mikulu veut un état des lieux de son ministère avant de dégager des pistes de solution. Il demande enfin des descriptions de différentes missions et activités de toutes les directions et tous les services spécialisés de son ministère.

Lepetit Baende 

Articles similaires