Congo Hold-Up : « des fonds publics ont permis à Joseph Kabila d’approvisionner ses vastes propriétés privées en animaux sauvages importés de Namibie » (PPLAAF)

Par Deskeco - 01 déc 2021

L'entreprise alimentaire Égal a versé 3,34 millions de dollars sur le compte de la présidence de la République Démocratique du Congo (RDC) via la BGFIBank lorsque Joseph Kabila était président de la République.

RDC : l'APLC en atelier pour doter le pays d'une stratégie nationale de lutte contre la Corruption

Par Deskeco - 30 nov 2021

La ministre d'Etat en charge de la justice, Rose Mutombo Kiese, a procédé, ce lundi 29 novembre, à l'ouverture des travaux de l'atelier de validation de la Stratégie Nationale de la Lutte contre la corruption, organisé par l'Agence de  Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC) en collaboration avec le PNUD avec le soutien de l'Ambassade

Congo Hold-Up : le RECIC, l'AETA, l'ODEP, l'OCIDC et le Collectif 24 appellent les politiques et la justice à considérer les révélations de cette enquête afin d'arrêter l'hémorragie financière

Par Deskeco - 25 nov 2021

Le RECIC, l'AETA, l'ODEP, l'OCIDC et le Collectif 24, une synergie des ONG de la société civile congolaise oeuvrant dans la lutte contre la corruption saluent les auteurs de la vaste enquête « Congo Hold up » qui révèle un détournement d'au moins 138 millions de dollars des caisses de l'État en 5 ans par l'ancien président de la Républiq

Congo Hold-Up : Congo n'est pas à vendre lève l'option de porter plainte contre les pilleurs des biens publics notamment Dan Gertler qui gagne "254 mille USD par jour" en RDC

Par Deskeco - 25 nov 2021

La coalition Congo n'est pas à vendre (CNPAV) a fait le point sur les révélations de l'enquête Congo Hold-Up, au cours d'une conférence de presse tenue mardi 23 novembre à Kinshasa.

Congo Hold-Up : la campagne "Congo n'est pas à vendre" se félicite de la collaboration entre médias et ONGs dans le cadre de cette vaste enquête

Par Deskeco - 24 nov 2021

La coalition Congo n'est pas à vendre (CNPAV) a fait le point sur les révélations de l'enquête Congo Hold-Up, au cours d'une conférence de presse tenue, mardi 23 novembre 2021 à Kinshasa.

Congo Hold-Up : « les 138 millions USD détournés ne représentent pas l'ensemble de la corruption du régime Kabila, il y a eu plus que ça » (CNPAV)

Par Deskeco - 24 nov 2021

La coalition Congo n'est pas à vendre (CNPAV) a fait le point sur les révélations de l'enquête Congo Hold-Up, au cours d'une conférence de presse tenue ce mardi 23 novembre à Kinshasa.

Congo Hold-Up : « nous ne pouvons pas comme gouvernement rester insensible à de telles allégations, le moment venu la justice se saisira du dossier » Patrick Muyaya

Par Deskeco - 23 nov 2021

Le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya s'est exprimé lundi 22 novembre au sujet de Congo Hold-up, un travail d'enquête mené par plusieurs médias et ONG sur des présumés détournements des fonds publics par le clan de l’ancien Chef de l’Etat, Joseph Kabila. Pour lui, les faits révélés ne sont pas surprenants.

Congo Hold-Up : le CNPAV appelle le gouvernement à donner les moyens nécessaires à la justice pour poursuivre les personnes impliquées et de récupérer les biens mal acquis

Par Deskeco - 22 nov 2021

Congo Hold-Up, l'enquête internationale menée par le Consortium international des journalistes d'investigation et des organisations de la Société civile sortie le vendredi 19 octobre 2021 révèle des pratiques systématiques de corruption et de détournement des biens publics impliquant plusieurs personnalités congolaises e

Le 1er ministre belge réagit à Congo Hold-up: « Cela devrait aider le président actuel à progresser dans la lutte contre la corruption »

Par Deskeco - 20 nov 2021

Les révélations se poursuivent dans le cadre de Congo Hold-up. Au fur et à mesure, les réactions s’enchainent. En Belgique, c’est Alexander De Croo, le premier ministre belge, est le premier à réagir.

Indices sérieux de détournements des plusieurs millions USD à la DGRK: le parquet saisi

Par Deskeco - 20 nov 2021

L'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC) a saisi ce vendredi le parquet général Près la Cour d'appel de Kinshasa-Matete. C’est suite, dit cette institution liée à la Présidence de la République,  à 8 mois d'investigations menées à la Direction Générale des Recettes de Kinshasa, par ses services.