RDC : vers la mutation de l’OPEC en une Agence nationale de développement de l’entrepreneuriat au Congo

vendeuse
PAR Deskeco - 28 aoû 2021 09:08, Dans Actualités

Le ministre d’État en charge de l’Entrepreneuriat et des Petites et Moyennes Entreprises, Eustache Muhanzi, a soumis au Conseil des ministres, tenu le vendredi 27 août 2021, deux Projets de Décrets.

Le premier fixe les statuts d’un Établissement Public dénommé « Agence Nationale pour le Développement de l’Entrepreneuriat au Congo », en sigle ANADEC. Et le second porte sur les statuts d’un Établissement Public dénommé « Agence pour la Promotion des Classes Moyennes Congolaises », en sigle APROCM.

Il a indiqué que ces deux projets ne créent nullement de nouveaux services mais ils réforment respectivement deux structures existantes, à savoir l’Office de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (OPEC) et le Programme d’Appui au Secteur Privé (PASP), afin d’arrimer leurs attributions statutaires actuelles sur la nouvelle vision du gouvernement contenue dans le Programme National de Développement de l’Entrepreneuriat au Congo (PRONADEC) adopté en Conseil des Ministres le 5 juin 2021.

Pour le gouvernement, la transformation de l’OPEC en ANADEC est une réforme qui vise à élargir le champ d’action de cette structure afin de lui permettre de prendre en charge l’ensemble du processus entrepreneurial. Elle garantit également des ressources propres et pérennes pour la mise en œuvre de sa politique sans créer une quelconque charge supplémentaire pour l’Etat.

Quant à l’Agence pour la Promotion des Classes Moyennes Congolaises (ANADEC), née du Programme d’Appui au Secteur Privé (PASP), la réforme vient renforcer son autonomie financière notamment par l’allocation budgétaire à concéder par l’Autorité de Régulation de la Sous-traitance dans le Secteur Privé (ARSP) sur son prélèvement qui grève les marchés de sous-traitance. Ses attributions consistent à mener des études appropriées et d’élaborer des statistiques devant notamment servir de soubassement à la définition de la politique de promotion des classes moyennes congolaises.

DESKECO

 
 

Articles similaires