Mines : vers des nouvelles normes de durabilité pour l’exploitation des terres rares

coltan
PAR Deskeco - 15 déc 2020 08:51, Dans Mines

Les producteurs de terres rares sont en train d’élaborer un ensemble unique de normes environnementales mondiales propres à cette industrie et qui devraient entrer en application en 2021. La RDC qui est un des producteurs des terres rares devra s'aligner pour parvenir à trouver des débouchés pour l'exportation de ces matières premières.

Sous la pression des consommateurs, l’industrie des terres rares et uniformiser les normes environnementales dans l’exploitation de ces matières premières. En effet, les fabricants de produits tels que les produits électroniques et les véhicules électriques (VE) sont eux-mêmes sous la pression des consommateurs pour pousser leurs fournisseurs à imposer des normes de durabilité - et certains, comme le constructeur automobile allemand BMW, essaient de s'en passer complètement.

Comme il n'y a pas de cadre unifié pour les terres rares, les producteurs doivent actuellement naviguer dans plusieurs normes et exigences, a déclaré Badrinath Veluri, président de l'Association mondiale de l'industrie des terres rares (REIA), rapporte Mining News Pro.

"Les fabricants de produits proches des clients exigent la durabilité, mais chaque région est différente, donc cela devient très déroutant et difficile à comparer", a-t-il déclaré.

A noter que les terres rares sont un ensemble de 17 métaux lourds apparentés, généralement trouvés largement dispersés plutôt que dans des dépôts concentrés, et utilisés dans des produits allant des éoliennes aux véhicules électriques et dans les processus industriels.

Le raffinage du minerai de terres rares en éléments individuels est une opération complexe, impliquant des solvants et des déchets toxiques qui doivent être éliminés avec soin pour éviter la pollution.

La Chine, qui domine la production mondiale, a déclaré l'année dernière qu'elle avait fermé plus de 1300 entreprises de métaux lourds depuis 2016 pour réduire la pollution chronique généralisée des sols.

"Pour créer des règles du jeu équitables, les acteurs en aval jouent un rôle vital. S'il existe une méthodologie standard et unifiée unique, les acteurs en amont l'accepteront beaucoup plus facilement", a déclaré Veluri.

L'association mondiale, fondée l'année dernière, élabore un cadre mondial de développement durable qui sera déployé l'année prochaine et prévoit d'utiliser un outil de blockchain intégré pour renforcer la transparence, a déclaré Veluri, qui travaille en tant que spécialiste des matériaux magnétiques chez le fabricant de pompes à eau Grundfos au Danemark.

REIA a eu des discussions avec des entreprises tout au long de la « chaîne de valeur », des mineurs aux fabricants de biens de consommation. Il s'agit notamment de l'industrie automobile, qui s'oriente de plus en plus vers les véhicules électriques, dont les moteurs nécessitent généralement des aimants à base de terres rares.

La REIA prévoit d'utiliser les normes élaborées par l'Organisation de coopération et de développement économiques et l'Organisation internationale de normalisation comme base de son cadre de durabilité.

DESKECO avec Mining News Pro

 
 

Articles similaires