RDC : une enquête judiciaire attendue sur la gestion de la RVA (Conseil des ministres

RVA
PAR Deskeco - 05 mai 2020, Dans Entreprises

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a instruit, lors de la 29ème réunion ordinaire du Conseil des ministres tenue en vidéo conférence le lundi 4 mai, le ministre de la Justice et Garde des sceaux de diligenter une enquête judiciaire à la Régie des voies aériennes (RVA) sur les faits dénoncés notamment la « mégestion » et « l’incapacité de la direction générale » de payer le salaire des agents alors que « les indicateurs de l’entreprises sont encourageants».

« Le Chef de l’Etat a indiqué aux membres du Conseil qu’il reçoit de plus en plus des plaintes sur la situation intenable au sein de cette entreprise qui dénoncent notamment la mégestion et l’incapacité de la direction générale de cette société à garantir le paiement des salaires des agents, alors que les indicateurs de l’entreprise sont encourageants.  Devant la récurrence des plaintes sur la gestion de cette société, le Chef de l’Etat a instruit le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Justice et Garde des sceaux de faire diligenter une enquête judiciaire sur les faits dénoncés et de lui faire un rapport circonstancié avant la prochaine réunion du Conseil des Ministres », rapporte le compte rendu du Conseil des ministres fait par le porte-parole du gouvernement.

En avril 2020, la direction générale de la Régie des voies aériennes, dirigée par le DG Abdallah Bilenge, avait informé la délégation syndicale son "incapacité à garantir" les salaires du mois d'avril 2020.

En réaction, l'Intersyndicale, saisi par la délégation syndicale, a  désapprouvé cette décision de la direction générale de la RVA tout en lui tenant "seul responsable" de cette prise de position qui ne l'engage ni de près ni de loin.

"Étant donné que sous votre direction et depuis plusieurs années, nous n'avons quasiment eu, et ce en violation de l'article 263 du Code du Travail, aucune réunion sérieuse relatant de façon claire et détendue la réalité des chiffres de la RVA que vous dirigez depuis près d'une décennie en toute quiétude, avec l'accompagnement des syndicats frisant parfois la complicité, dans la paix, de façon responsable, nous vous tenons pour seul responsable de votre prise de position et vous informons qu'elle ne nous engage ni de près ni de loin et qu'à la fin de ce mois les travailleurs attendrons bel et bien leurs salaires, sans plus", écrit l'Intersyndicale dans sa correspondance datée du 14 avril adressée au directeur général de la RVA.

Bien plus, l’Intersyndicale dans sa lettre avait demandé au gouvernement de de diligenter un audit extérieur sur les états financiers de la RVA.

"Ce faisant et à toute fins utiles, en vue de lever toute opacité et ainsi mettre fin au tabou financier de la RVA, nous demandons au gouvernement de la République, à travers les autorités concernées...de prendre toutes les mesures conservatoires idoines aux fins de diligenter sans délai un audit extérieur pour s'enquérir de la santé exacte de la société et de la manière dont ses finances ont été globalement gérées", notait l'Intersyndicale dans sa correspondance.

La RVA est un établissement public qui assure l'autorité dans le transport aérien en République démocratique du Congo. La RVA a entre autres missions : Construire, aménager, entretenir et  exploiter  les  aéroports  et  leurs  dépendances, Assurer  la  sécurité  de  la  navigation aérienne, Percevoir  pour  son  compte  les  taxes  et  redevances  instituées  par le  gouvernement  sur  les aéroports  et  leurs  dépendances, (aérogares ,bâtiments ,hangars). Participer , avec  les  autorités  compétentes, à l'élaboration  des  plans  de  formation  et  de  perfectionnement  du  personnel  de  l'aéronautique  civile.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires