Dossier Sokimo : des organisations de la société civile alertent sur le transfert du portefeuille à une société junior

DESKECO.COM
PAR Deskeco - 21 fév 2020, Dans Corruption

Des organisations membres de la campagne "Le Congo n'est pas à vendre"  (CNPAV) tirent la sonnette d'alarme et dénonce le fait que le portefeuille de la société minière de Kilomoto, (Sokimo) soit transféré à la société privée Kodo Ressources Sarl et ce en violation totale de la législation congolaise. 

Retour ici en 3 temps sur le contexte, les enjeux et les recommandations des organisations membres de la campagne "Le Congo n'est pas à vendre".

 
 

Articles similaires