RDC : un écogarde du Parc des Virunga tué par des miliciens

PAR Deskeco - 08 mar 2019, Dans Actualités

« Le parc national des Virunga est profondément attristé de confirmer le décès du garde forestier Freddy Mahamba Muliro lors de l'attaque d'un poste de garde forestier jeudi 7 mars dans le secteur central du parc », rapporte un communiqué du parc.

«Nous sommes en deuil pour le garde forestier Freddy. Il est regrettable que sa jeune vie ait été interrompue au service des Virunga. Plus que jamais, la mort de Ranger Freddy met en évidence les menaces bien réelles qui pèsent sur nos parcs pour la protection du parc national des Virunga», a déclaré Emmanuel de Merode, le directeur du parc des Virunga, en réaction à cette perte humaine.

« La mort du Ranger Freddy marque une autre perte dévastatrice pour nos gardes forestiers, dont le total est de 176 morts dans l'exercice de leurs fonctions », précise le même communiqué.

Le parc national des Virunga s’étend sur 7 800 km². Il s’étend des monts Virunga au sud aux monts Rwenzori au nord, à l'est de la République démocratique du Congo, et les limites du parc national des Volcans au Rwanda et des parcs nationaux des Monts Rwenzori et de la reine Elizabeth en Ouganda.

Créé en 1925 en tant que premier parc national d'Afrique, le parc des Virunga est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1979. Ces dernières années, le braconnage et les différentes guerres dans cette partie de la RDC ont causé beaucoup de dommages au parc.

Le parc est géré par l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) et son partenaire, la Fondation Virunga. L'ICCN est l’institution publique chargée de la protection et de la conservation notamment du parc national des Virunga et du parc national de Kahuzi-Biega, deux sites du patrimoine mondial de l'UNESCO en République démocratique du Congo.

Amédée MK

 
 

Articles similaires