RDC-Présidentielle: «les programmes de développement présentés par certains candidats sont irréalistes» - Mabi Mulumba

PAR Deskeco - 06 sep 2018, Dans Actualités

Le professeur Mabi Mulumba qualifie de “fantaisistes” les programmes de développement présentés par certains candidats à l’élection présidentielle.  Dans une interview exclusive accordée, ce jeudi 6 septembre 2018, à DESKECO.COM, le président de la commission économique et financière du sénat estime qu’on ne peut pas pour le moment faire des projections de réalisation de recettes de plusieurs milliards USD faute de vraies statistiques dans les pays.

Le professeur Mabi Mulumba estime que la RDC n’a pas de statistiques fiables dans plusieurs secteurs d’où la difficulté de faire de projection en terme des recettes à mobiliser qui échappent au trésor public.  Selon lui, ces projets restent des simples discours politiques.

« Déjà notre propre PIB est fait sur base des estimations et non des indicateurs fiables. Comment vous voulez faire des projections quant au départ, on n’a pas des vraies statistiques ? Et même les propositions faites sur le niveau de la  croissance que nous pourrions atteindre est irréaliste. Quel est ce pays au monde a déjà réalisé des telles croissances économiques ? Ces projets restent des simples discours politiques », a affirmé Mabi Mulumba. 

Le président de la commission ECOFIN du sénat indique également que les assignations contenues dans la plupart des budgets présentés par les gouvernements précédents n’ont jamais été atteintes. 

«Quand vous regardez la reddition des comptes des différents budgets proposés depuis plusieurs années, vous allez vous rendre compte qu’aucun d’entre eux n’a été réalisé à 100 %, aussi bien en termes de  recettes ou de dépenses. On n’atteint jamais plus de 90 % de réalisation. Et par quel miracle nous allons arriver à mobiliser tous ces montants ? », s’est interrogé le professeur Mabi. 

Dans son programme de développement, Jean-Pierre Bemba avait proposé un plan de développement de 84 milliards USD sur 5 ans pour le développement de la RDC s’il est élu président de la république aux prochaines élections. 

Pour assurer le coût de ce programme, Felix Tshisekedi, lui, compte mobiliser une enveloppe budgétaire de 86,71 milliards USD soit 25% du PIB, qui sera répartie sur 10 ans. le président de l’UDPS estime atteindre une croissance économique forte, soutenue, de 25% par an en moyenne, qui sera créatrice d’emplois et protectrice de l’environnement. 

De son côté, Vital Kamerhe avait présenté un plan de développement du pays chiffré à 114 milliards de dollars américains pour une durée de 5 ans. 

Le programme placé sous le slogan “Changement pour tous” de Samy Badibanga prévoit de créer 10 à 15 millions d'emplois, 1 milliard USD de fonds communautaires jeunesse et entreprises, 80 à 100 milliards USD de PIB, 50 milliards USD de réserve dans le fonds de développement durable de la RDC. 

Willy Akonda Lomanga/ Desk eco

Articles similaires