RDC : Mabi, Mutinga, Kande, Bababaswe... dénoncent la corruption aux sénatoriales du Kasaï Central

PAR Deskeco - 16 mar 2019, Dans Actualités

Sept candidats malheureux aux sénatoriales dans la province du Kasaï Central soutiennent que la  corruption a bel et bien eu lieu lors de ces scrutins.

Modeste Mutinga, le professeur Mabi Mulumba, Zacharie Bababaswe, Alex Kande, Kasonga Tshilunde, Mulamba Odia et Innocente Bakanseka Yabadi, dans une déclaration commune faite le 15 mars, ont exigé "l'annulation des résultats des sénatoriales" dans le Kasaï Central.

"Nous, Candidats aux élections sénatoriales du 15 mars 2019 au Kasaï Central, déclarons ce qui suit :
1. Dénonçons la corruption des députés provinciaux dont les votes ont été monnayés et qui ont été à la base des nombreux désistements ; 2. Les résultats des élections confirment les inquiétudes de l’opinion en général et du Procureur général de la République près la Cour de cassation et reflètent des pratiques illégales ; 3. Ces élections manipulées ne respectent nullement la configuration de l’assemblée provinciale en termes de représentativité territoriale (5 territoires plus la ville de Kananga) ainsi que la géopolitique de la province du Kasaï Central ; 4. Exigeons l’annulation de ces résultats des élections qui ne répondent pas à l’impératif de paix, de la cohésion et de l’unité provinciale", notent ces personnalités dans leur déclaration.

Les députés provinciaux ont élu des sénateurs dans 24 des 26 provinces de la RDC le vendredi 15 mars. Ces élections ont été largement remportées par le Front commun pour le Congo (FCC), la plate-forme politique du président de la République honoraire, Joseph Kabila.

Amédée MK

 
 

Articles similaires