RDC : Les subventions de l'État à la GÉCAMINES fixées à 343 445 USD dans le budget 2019

PAR Deskeco - 12 juin 2019, Dans Actualités

A noter que la Gécamines reçoit moins des subventions de l'État que la Primature dont  les besoins sont évalués à 26 millions USD dans le budget national. Une institution politique, non productrice des recettes publiques.

Alors que la Gécamines peine à payer ses dépenses, ses recettes sont gérées de manière non transparente. Les données collectées par l’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) auprès des régies financières révèlent qu’entre novembre 2015 et juin 2016, la GECAMINES a opéré plusieurs transferts obscures libellés « avances en fiscalité » d’une valeur de 93.270 000 USD à la Banque Centrale du Congo (BCC) via la Rawbank et BGFIBANK. Ces transferts ont été opérés sans l’implication de la DGI, chargé de collecter ces impôts et en violation du Code des impôts.

De son côté, la Coalition pour la Gouvernance des entreprises publiques du secteur extractif (COGEP) a dénoncé des incohérences dans les déclarations des recettes de la GECAMINES.

Pourtant, cette entreprise publique de l’Etat joue un rôle politique majeur dans le financement des politiques publiques de la RDC. Tout au long de ses 32 ans de règne (1965–1997), le Président Mobutu SESE SEKO se serait régulièrement servi dans les caisses de l’entreprise étatique pour alimenter son vaste réseau de patronage.

VM

 
 

Articles similaires