RDC : Le camp Tshisekedi n’acceptera le recomptage des voix que si la demande émane de la Cour constitutionnelle

PAR Deskeco - 14 jan 2019, Dans Actualités

Denis Sassou-Nguesso, président en exercice de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), a exhorté les autorités de la RDC « à apporter plus d’éclairage sur tous les éléments de doute pouvant jeter le discrédit sur le processus électoral ».

Dans un communiqué partagé par Thierry Moungalla, ministre de la Communication et des Médias, porte-parole gouvernement du Congo, « il suggère aux structures compétentes d’envisager le décompte des voix afin de garantir la transparence des résultats et fournir l’assurance nécessaire aux gagnants et aux perdants ».

Pour sa part, le camp Félix Tshisekedi est formel : la seule décision qui compte, c’est celle de la Cour Constitutionnelle.

« L’UDPS acceptera si c’est une demande qui est faite par la Cour Constitutionnelle. Il y a des institutions dans notre République, il est temps que nous commençons à les respecter », a dit Vidiye Tshimanga, porte-parole de Félix Tshisekedi, au cours d’un échange avec quelques médias dont ACTUALITE.CD

Pour lui, il n’est pas question que les ordres viennent de l’extérieur.

« Nous n’attendrons pas que ce soit de l’étranger qu’on vienne nous imposer des choses dans notre pays ».

Articles similaires