RDC : L’ARSP met en garde les sociétés privées opérant « illégalement »  dans le secteur de la sous-traitance

PAR Deskeco - 24 avr 2019, Dans Actualités

L’Autorité de la Régulation de la Sous-traitance dans le Secteur Privé (ARSP) appelle au respect de la loi les entreprises qui recourent aux sociétés privées évoluant dans le secteur de la sous-traitance en République Démocratique du Congo (RDC) et les sociétés qui exécutent ces travaux des sociétés privées.

Pour l’ARSP, tous les marchés dans ce secteur sont réservés uniquement aux entreprises aux capitaux majoritairement congolais.

« Tous les marchés de sous-traitance dans le secteur privé  en République Démocratique du Congo doivent être réservés aux seules entreprises aux capitaux majoritairement congolais, promues par des Congolais et dirigées au moins partiellement par des Congolais conformément à la loi (…) l’ARSP demande dès lors à toutes les parties prenantes à la loi de s’y conformer scrupuleusement sous peine des sanctions prévues en la matière », indique  un communiqué de l’ARSP  publié ce mercredi 24 avril.

Par la même occasion, l’Autorité de la Régulation de la Sous-traitance dans le Secteur Privé annonce le lancement d’une campagne d’identification des sociétés désireuses de travailler dans les secteur de la sous-traitance en vue de leur agreement.

Des abus dans la sous-traitance ont été dénoncés par les travailleurs exerçant dans le commerce chez les indo-pakistanais lors des récentes manifestations de revendication salariale dans ce secteur..

L’ARSP a été créée par le décret n°18/018 du 24 mai 2018 avec pour mission  “la régulation et le contrôle des activités de la sous-traitance commandées par des entreprises privées opérant  dans tous les secteurs de l’économie nationale afin de promouvoir l’émergence de la classe moyenne et protéger la main d’oeuvre nationale”.

Auguy Mudiayi  

Articles similaires