RDC : la Gécamines juge  “outrancières” les accusations des Ong sur sa gestion

PAR Deskeco - 29 nov 2018, Dans Actualités

La Générale des Carrières et des mines ( Gécamines) a rendu public le mercredi 28 novembre 2018 au cours d’une conférence de presse un rapport intitulé  “ La vérité  sur le mensonges des ONG en RDC-ou comment sous couvert de morale, on voudrait priver le pays de sa souveraineté sur ses matières premières”.  Pour Albert Yuma, Président du Conseil d’administration de la Gécamines , ces ONG  accusent sans preuves vérifiables son entreprise d’avoir fait disparaître dans ses comptes plus 750 millions USD.

Pour la Gécamines, il était question de répondre de manière précise et documentée aux différentes publications de plusieurs ONG dont Global Witness, le Centre Carter, ou encore Enough Projet sur les allégations, qu'elle qualifie d’outrancières et systématiques,  à charge de la Gécamines et de la RDC.

La Générale des Carrières et des mines a noté quelques griefs de ces ONG comme le manque de transparence de ses finances, la disparition de plus de 750 millions USD entre 2011 et 2014, les revenus non déclarés  issus des accords récents avec des partenaires nouveaux ou existants; la vente des actifs sous évalués ou encore sa contribution effective au budget de l'État, au désendettement, aux salaires ou encore aux investissements.

Pour Albert Yuma “ les états financiers de la Gécamines sont non seulement contrôlés par une base annuelle par des auditeurs externes internationaux  mais également communiqués à l’ITIE tel qu’en atteste la copie des échanges produits dont les rapports sont publiquement consultables”.

il indique également que “ l’intégralité  des sommes prétendument absentes des comptes perçus par la Gécamines pour les exercices 2011-2014  y figurent bien , au dollars près. La Gécamines produit , dans le rapport , les éléments et explications permettant de retracer les sommes en question”.

Selon le Président du Conseil d”Administration de la Gécamines, “ Les actifs ont été cédés à leur valeurs de marché telle qu'évoquée par des banques d'affaires internationalement reconnues. Gécamines produit les chiffres et méthodes employées , bien loin des chiffres fantaisistes et surtout non documentés avancés dans la presse”.

Willy Akonda Lomanga / Desk Eco

 

Articles similaires