RDC: Congo Business Network encourage les start-ups au crowfunding

PAR Deskeco - 07 sep 2019, Dans Actualités

Congo Business Network a organisé, le jeudi 5 septembre au Kin Plaza Arjaan by Rotana, une conférence autour du thème : « Le rôle de crowdfunding dans le financement de start-ups congolaises ».

Il faut noter que le financement participatif, crowdfunding, est une expression décrivant « tous les outils et méthodes de transactions financières qui font appel à un grand nombre de personnes afin de financer un projet ».  En RDC, le crowdfunding se présente comme une solution alternative pour financer les start-ups dans un environnement où elles ont du mal à trouver des crédits auprès des banques.

Pour discuter de cette thématique, 5 panélistes ont répondu présents à cette deuxième conférence organisée par Congo Business Network à Kinshasa notamment Noel K. Tshiani, fondateur de Congo Business Network, Bonny Maya, représentant en RDC de Congo Business Network et promoteur de eMart.cd et Tinda, Joël Kabuya, directeur financier a la Banque commerciale du Congo, Sidonie Latere, fondatrice de Kobo Hub, et Taty Furume, head of business development chez Vodacom.

Le premier constat fait est que ce mécanisme de financement reste méconnu par les jeunes entrepreneurs congolais.

Les 5 panélistes ont tous convenu que pour réussir sa campagne de crowdfunding, Il faut « un projet innovant, captivant et bien ficeler. Un projet qui n’inspire pas confiance ne sera pas soutenu. Mais aussi avoir une très bonne communication. Car savoir mettre en évidence de la meilleure des manières son projet est déjà un atout pour convaincre. Et enfin, il faut savoir mobiliser son réseau et voir même au-delà de son réseau ».

Parmi les clés de succès, les experts ont conseillé les start-up d’avoir des plates-formes du crowdfunding professionnelles ayant des applications qui permettent aux demandeurs de fonds de rencontrer les donateurs et les investisseurs. Au niveau de la gouvernance, ils ont tous plaidé pour la régulation du secteur partant de la présentation du projet au versement des fonds, afin d’atténuer certains risques inhérents.

Tout aussi, les panélistes ont-ils relevé la nécessité de sensibiliser la population sur le crowdfunding dans le milieu de l’entreprenariat en RDC en vue de sa propagation dans le pays.

En RDC, la seule expérience de crowfunding est le projet « Sapatu ». En effet, en septembre 2018, Kobo Hub, tente l’aventure de crowdfunding avec un objectif de lever 8 000 dollars américains pour financer les startups SAPATU-ZALAYO. En mois de 40 jours, le projet a récolté 11 000 dollars américains.

Signalons que Congo Business Network a lancé une campagne de crowdfunding le 1er mai 2019 pour lever 7 000 dollars américains pour financer les start-ups congolaises. Le réseau ambitionne d’accompagner des start-ups congolaises à se développer dans 3 domaines : la stratégie commerciale, la compétitivité digitale et le cadre juridique.

En marge des débats sur le crowdfunding, plusieurs start-ups membres du réseau international Congo Business Network, ont présenté leurs produits dont MaxiCash, Eteyelo et MEDpay.

Congo Business Network est un réseau international des professionnels et des entrepreneurs congolais. Sa mission est de connecter les professionnels et les entrepreneurs de la diaspora afin d’agir pour contribuer au développement économique du Congo. 

Ses objectifs sont : « mobiliser ses membres à régulièrement faire la promotion des opportunités d’affaires au Congo ; faire participer la diaspora aux projets de développement économique et social au Congo ; et mettre l’expertise de ses membres aux initiatives qui contribuent à l’avancement de la vie professionnelle ».

Amédée MK

 

 
 

Articles similaires