RDC: Claude Nyamugabo appelle au strict respect de  la commercialisation du gaz Fréon pour protéger la couche d’ozone

PAR Deskeco - 16 sep 2019, Dans Actualités

Sous l’effet des rayons solaires, ce gaz se transforme en fluor et en chlore, deux substances responsables de la décomposition de la couche d’ozone, considérée comme un bouclier stratosphérique qui absorbe une grande partie des rayons Ultraviolets nocifs pour les êtres vivants. Le Fréon fait donc partie des gaz à effet de serre et participe au réchauffement climatique.

Dans son message, Claude Nyamugabo a insisté que l’utilisation de substance placée sous haute surveillance devrait acquérir l’autorisation de l’autorité compétente et les services de douanes devraient assurer une grande surveillance sur ces produits.

« Je lance un vibrant appel aux opérateurs économiques du secteur des fluides frigorigènes : pour leur rappeler que ces substances placées sous haute surveillance nécessitent des mesures strictes concernant leur importation, réimportation, exportation et réexportation dont l’autorisation préalable de l’autorité nationale compétente est obligatoire ;Je lance un vibrant appel aux utilisateurs de ces substances : pour leur dire que seule une manipulation responsable pendant l’exercice de leur profession, est à même de garantir l’avenir de la planète ;Je lance un vibrant appel aux Contrôleurs des douanes commis aux frontières  pour l’application stricte de la règlementation en vigueur. », a-t-il déclaré.

En cas d’une dispersion abondante, le gaz Fréon prend la place de l’air respirable et provoque des asphyxies. Il peut causer des dommages aux poumons semblables à des gelures lorsqu’il est inhalé en grande quantité. 

Auguy Mudiayi

Articles similaires