RDC : Pas de budget prévu pour la gratuité de l’enseignement de base pendant les quatre premiers mois de l’année scolaire 2019-2020

PAR Deskeco - 23 aoû 2019, Dans Actualités

« Dès la rentrée scolaire 2019-2020 : le minerval, la police d’assurance, des frais de bulletin scolaire, des frais d’identification et de suivi informatisé des élèves d’enseignement maternel, primaire, secondaire et professionnel sont supprimés. Par ailleurs, il revient aux Gouverneurs de revoir à la baisse le frais à payer par les parents et que les frais d'internat soit fixé conformément à la l’article 178 de la loi cadre de l’enseignement national », renseigne le courrier du Ministre de l’EPSP.

Au-delà de ces tergiversations, le Budget 2019 de 692,9 millions USD alloué au Ministère de l’EPSP ne prend pas en compte la prise en charge de la gratuité de l’enseignement de base pour les quatre premiers mois de l’année scolaire soit de septembre à décembre 2019. Pourtant, cette politique doit entrer en application dès le mois de Septembre. Ce qui porte à croire que les écoles publiques doivent recevoir leurs frais de fonctionnement dès la fin du mois d’Août 2019, tous les enseignants auront également leurs salaires et autres avantages dès septembre 2019.

Par ailleurs, ce budget 2019 a prévu la mécanisation de 8300 enseignants sur 140 269, le financement de 2,8 millions USD pour la formation de 560.000 enseignants soit 5,1 USD par enseignant ; 28,6 millions USD pour le fonctionnement de 2 406 bureaux gestionnaires et 27 696 écoles primaires soit 951,4 USD par école, alors qu’il y en a 51 574.

Sur l’ensemble des dépenses de 692,9 millions USD de ce budget 2019, 80% des allocations budgétaires de l’EPSP ont été affectés à la rémunération du personnel administratif et enseignant.  Même si le nouveau Gouvernement élabore un collectif budgétaire, les écarts ne seront pas grand, indique un membre de la cellule budgétaire du Ministère de l’EPSP.

 VM Goffman

Articles similaires