Le Port sec de Kasumbalesa devrait permettre à la RDC de se positionner comme un pivot de l’intégration sous régionale

PAR Deskeco - 01 juin 2018, Dans Actualités

José Makila Sumanda, vice-Premier ministre congolais et Ministre des Transports et Voies de communication, estime que le Port Sec de Kasumbalesa (Haut-Katanga) va replacer la RDC au cœur d’intégration sous régionale.

« Il aura la vocation d’être le prolongement des différemment ports maritimes. C’est un terminal multimodal directement connecté par route ou par chemin de fer aux différents ports maritimes d’ancrage (Mombasa, Dar-Es-Salaam, Durban, Luanda, etc.). Etant au confluent des organisations sous régionales comme la SADC et le COMESA, ce projet accroitra le poids de notre pays dans la région et fera de la RDC l’un des pivots centraux de l’intégration régionale », a-t-il déclaré à l’occasion du lancement officiel des travaux de la construction de ce port sec.

Joseph Kabila a posé la première ce vendredi de ce projet, qui se développera sur un terrain de 62 hectares à 96 Km, et qui est évaluée à environ 300 millions de dollars américains avec une participation de l’Etat congolais à hauteur de 49%.

Dans quelques instants aura lieu la pose de la première pierre pour la construction du port sec de Kasumbalesa par S.E Joseph Kabila Kabange#DRC# @pprdofficiel @actualitecd @Golva6 @Zoom_eco @kamanda_kela @Presidence_RDC @RTNC_nationale pic.twitter.com/6uKspsLk1o

— kevin Masuka (@MasukaKevin) 1 juin 2018

La RDC avait signé l’accord sur la zone de libre-échange en Afrique le 21 mars 2018.

 
 

Articles similaires