Kinshasa : mouvement de grève à la Sonas

PAR Deskeco - 31 jan 2019, Dans Actualités

Des agents de la Société nationale d’assurance (Sonas) ont organisé des manifestations de protestation ce jeudi 31 janvier à la direction générale sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa, a constaté DESKECO.COM.

Comme dans plusieurs entreprises publiques actuellement en République démocratique du Congo, les travailleurs de la Sonas ont mis leur menace de grève en exécution pour dénoncer le malaise social au sein de leur entreprise. Ils réclament jusqu’à 50 mois d’arriérés de salaire non sans compter les revendications sociales.

Le 26 janvier, l’organisation syndicale RAS (Renouveau de l’action syndicale) a alerté le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, sur la situation des agents, cadres et retraités de la SONAS.

« Nous venons porter… à votre connaissance qu’à ce jour, les cadres et agents de la Direction générale de la société nationale d’assurance accusent plus de 50 mois de salaires impayés. De plus, les actifs du siège social de cette entreprise attendent le salaire du mois de janvier 2016 et les pauvres retraités sans pension de retraite attendent la rente du mois de février 2015. Et 20 mois de gratifications non payés. Pire encore dans les agences/Sonas, il y a arriérés de salaires et gratification à géométrie variable », indiquait la correspondance dde ce syndicat signé par son secrétaire général, Jean Musa Mwilima.

Dans cette correspondance, le RAS menaçait d’appeler à la grève illimitée des agents et cadres si leurs revendications ne sont pas solutionnées. « Face à ce malheur qui frise un génocide social, les cadres et agents de cette société pourraient observer un arrêt de travail illimité afin de revendiquer leurs droits violés impunément par l’employeur Sonas », a-t-on lu dans le courrier.

Dans la même correspondance, le syndicat RAS appelle le chef de l’Etat à « prendre des mesures conservatoires à la Sonas, notamment de nommer de toute urgence un comité de crise ou un nouveau comité de gestion, la réhabilitation de tous les délégués syndicaux, cadres et agents licenciés illégalement, que l’organisation des élections syndicales ».

La Société nationale d’assurance a exercé le monopole du marché des assurances en RDC pendant environ 47 ans. Devenue une société commerciale à la suite de la décision du gouvernement de libéraliser le secteur des assurances, la loi est en vigueur depuis mars 2018, la Sonas doit faire face à la concurrence dès que les nouvelles sociétés d’assurance seront opérationnelles au premier semestre 2019.

Amédée MK

Articles similaires