RDC: Le Trésor  a mis à la disposition de l’OVD 17 millions USD pour la construction des sauts-des-moutons depuis le 28 mars 2019

PAR Deskeco - 17 juil 2019 17:10, Dans Actualités

Trois mois après le lancement des travaux de construction des saute-des-moutons à Kinshasa, les inquiétudes fusent de partout. Sur le terrain, les choses avancent à pas de tortue. C’est ce qui a conduit le chef de l’Etat à effectuer une visite, ce mercredi 17 juillet, sur les différents chantiers pour se rendre compte de l’évolution des travaux, qui créent des embouteillages monstres aux heures de pointes.

Les six décisions d’attribution de marché de construction des saute-des-moutons, datées du 13 mai 2019, que DESKECO.COM a pu consulter renseignent que le trésor public à mis à la disposition de l’Office des Voiries et Drainage (OVD) environ 17 532 165,52 USD depuis le 28 mars 2019.

Ces marchés de travaux ont été attribué de gré à gré par l’Office des Voiries et Drainage (OVD), à l’entreprise SAFRICAS SA, GREC-8, le Groupe Guang Ping International (GGPI), CGCD. C’est dans le cadre d’une entente directe relative aux marchés d’urgence de construction, que ces travaux leurs ont été confiés, lit-on des différentes décisions d’attribution des marchés, publiées par l’Autorité de Régulation des Marché Publics (ARMP).

Ces documents de l’OVD indiquent que le coût de financement de chaque ouvrage se présente de manière suivantes : 3.577.387,73 USD pour le projet de construction d’un saut-de-mouton au croisement des avenues Libération et 30 juin à Kinshasa; 3.485.502,71 USD pour celui qui est situé au carrefour des avenues Libération et Sergent Moke ; 3.180.338,19 USD pour celui du Rond-point SOCIMAT; trois sauts-des-moutons sur le boulevard Lumumba, dont le premier décaissement est de 6.733.185,28 USD ; celui érigé au rond-point Baramoto est chiffré à 1.285.681,03 USD.

Au départ, le Gouvernement avait fait recours à ses organismes auxiliaires, notamment l’Office des Voiries et Drainage (OVD) et l’Office des Routes, pour la mise en œuvre des projets inscrits dans le programme de 100 jours. A son tour, l’OVD a fait recours à l’expertise d’autres entreprises de construction pour effectuer les travaux de construction des sauts-des-moutons à Kinshasa.  Un recours effectué de gré à gré.

VM

 
 

Articles similaires