Affaire détournement à l'EPST : le jugement du tribunal est attendu ce jeudi

Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 25 mar 2021 10:00, Dans Actualités

L’affaire sur les présumés détournements des fonds au sein de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), connaîtra son jugement ce jeudi 25 mars 2021, à la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe, siégeant en audience foraine à la prison centrale de Makala.

Il a débuté le vendredi 5 mars 2021, avec comme prévenus Djamba Kaombe Michel, Inspecteur Général de l'EPST, et Delon Kampay, Directeur national du Service de Contrôle et de Paie des Enseignants (SECOPE). Le premier est poursuivi pour trois chefs d'accusation de détournement des deniers publics : le détournement de 560 millions 40 mille FC destinés à la fourniture des biens et services se trouvant entre ses mains ; le détournement de 348 658 350 FC destinés l’achat des fournitures des bureaux générales de l'EPST en produisant des fausses factures comme justification ; le détournement de 11 727 178 453 FC, somme qui auraient été retirées de manière irrégulière d'après le procureur. Delon Kampay pour sa part, est poursuivi d'un seul chef détournement des deniers publics. Il lui est reproché d'avoir, étant fonctionnaire ou officier public, Directeur de la SECOPE, détourné la somme de 13 000 216 000 FC des frais de fonctionnement de ce service.

Ces accusations ont été réfutées en bloc par les prévenus qui n'ont cessé de clamer leurs innocences lors de l'instruction, ainsi que de la plaidoirie.

Blaise BAÏSE

 

 
 

Articles similaires