Fourniture d’eau à Kinshasa : La LUCHA écrit à la REGIDESO et n’exclut pas une manifestation publique

PAR Deskeco - 02 juin 2018, Dans Actualités

La LUCHA (Lutte pour le changement) écrit au directeur provincial de la REGIDESO, entreprise publique chargée de la distribution et de la commercialisation de l’eau en RDC, pour dénoncer les coupures d’eau à Kinshasa.

« (…) Nous vous demandons, Monsieur le Directeur provincial de la REGIDESO, de fournir des efforts à la hauteur de cette mission de desservir de l’eau à tous les habitants de la ville de Kinshasa ou carrément de déposer votre démission à la Direction Générale de votre société pour que cette société trouve une perle capable de s’acquitter valablement de cette responsabilité », dit le mouvement citoyen dans sa correspondance.

La LUCHA n’exclut pas d’organiser une manifestation pour exprimer sa colère.

« Si rien n’est fait dans un délai raisonnable, la LUCHA se réserve le droit citoyen de manifester publiquement, avec les habitants de Kinshasa en détresse de manque d’eau potable. Cette manifestation interviendrait alors afin de dénoncer votre passivité dans la recherche des solutions idoines pour desservir cette denrée de plus en plus en rare et pourtant vitale. N’est-ce pas « l’eau c’est la vie », votre devise ? »

La REGIDESO a toujours expliqué ses difficultés notamment par l’insolvabilité de ses clients dont l’Etat congolais qui lui devait au 31 décembre 2017, environ 100 millions de dollars américains.

Mi-avril, cette société avait présenté sa brigade chargée de traquer les abonnés insolvables et les raccordements frauduleux. Composée d’une centaine d’agents, cette brigade antifraude est soutenue par la Police Nationale Congolaise (PNC) pour les premiers mois de son existence.

Articles similaires