Foire agricole de Kinshasa : Les Jeunes Kinoises face au Beurre de Karité

PAR Deskeco - 24 sep 2018, Dans Actualités

Huile d’amande douce, huile de coco, huile de fenouil grecque et beurre de karité sont entre autres, les produits vendus par Momille à la 3e édition de la foire agricole internationale de Kinshasa qui se tient dans l’enceinte de l’Académie des beaux arts.

La plupart de ses clients s’intéresse au beurre de karité. Ce produit est davantage utilisé par la gentes féminine kinoise.

«J’ai connu le beurre de Karité dans un salon de coiffure, je l’utilise sur le corps et pour mes cheveux afin de lutter contre les pellicules et la mycose. Depuis trois mois, mon  teint est uniformisé», confie Vanessa Ngandu, la vingtaine, originaire de l’Afrique de l’Ouest.

Le beurre de Karité vendu par Momille provient du Bénin. Ce produit prend de l’ampleur surtout avec le phénomène natural and Happy, communément appelé «Nappy». Ce dernier consiste à garder les cheveux naturels sans appliquer le défrisage.

Sur la table de Momille, le beurre de Karité se vend à divers prix. « Je vends en gros et en détail. Pour ceux qui veulent acheter en gros, le kilos revient à 24 dollars et la pot de 250 gramme se vend à 7 dollars», dit-elle.

Une marge bénéficiaire importante par rapport au pays de l’Afrique de l’ouest tel que le Sénégal où le même kilo se vend entre 3 et 5 dollars.

Bien que le beurre de karité possède plusieurs vertus, son odeur forte pousse certaines personnes à résister quant à son utilisation. Mais cet aspect n'enfreint en rien l’engouement vers Momille. Elle compte plus de 100 clients directs et plus de 5000 indirects, c’est-à-dire qui s’approvisionnent auprès des des revendeurs.

Articles similaires