Exécution inéquitable du budget : Présidence 137%, Primature 129%, Lutte contre la pauvreté 48%

PAR Deskeco - 25 mai 2019, Dans Actualités

Les dépenses de lutte contre la pauvreté ont été exécutées à hauteur de 572 031 554 975 FC, soit 327,43 millions USD, contre les prévisions linéaires de 1 190 974 697 969 FC, soit 681,72 millions USD, au 30 avril 2019, selon les états de suivi budgétaire du ministère du Budget.

A la même échéance, les dépenses de la Présidence de la République ont été payées à hauteur de 35,4 millions USD. Comparé aux prévisions linéaires de la période fixée à 27,7 millions USD, il se dégage un dépassement budgétaire de 137,97%. Les dépenses de fonctionnement de la Présidence de la République sont celles qui ont le plus contribué à ce dépassement budgétaire. Sur une prévision linéaire de 10,9 millions USD, la Présidence de la République a utilisé 22,2 millions USD pour son fonctionnement, soit un taux d’exécution de 202,1%.

Même chose à la Primature. Les états de suivi budgétaire du ministère du Budget indiquent que les dépenses de la Primature dont les prévisions linéaires étaient de 15 603 779 683 FC, soit 8,93 millions USD, ont été exécutées à hauteur de 20 246 470 918 FC, soit 11,58 millions USD, au 30 avril 2019.

Ce qui dégage un taux d’exécution de 129,75% par rapport aux prévisions linéaires des dépenses. Ces dépenses couvrent le fonctionnement, qui a bénéficié de paiement de l’ordre de 9 058 103 918 FC,  soit 8,93 millions USD, et les rémunérations, payées à hauteur de 11 188 367 148 FC, soit 6,40 millions USD, contre des prévisions linéaires respectivement de 6 798 243 597 FC et 7 836 252 230 FC.

A Lire aussi: RDC : Les dépenses de fonctionnement de la Présidence de la République enregistrent un dépassement de 202,1% au 30 avril 2019

Les mêmes états de suivi budgétaire du ministère du Budget  au 30 avril 2019 renseignent que le Trésor public a déjà dépensé 51 553 557 113 FC, soit 29, 50 millions USD, pour l’Assemblée nationale, soit un taux d’exécution de 80,19%, et 18 573 505 385 FC, soit 10,63 millions USD, pour le Sénat, soit un taux d’exécution de 88,39%.

Juste pour les quatre premiers mois de l'année 2019, le Trésor public a dépensé 40,13 millions USD pour l'Assemblée nationale et le Sénat afin de couvrir les rémunérations, le fonctionnement et autres charges sociales.

Ces données du ministère du Budget montrent bien que les institutions politiques se gratifient de dépassement budgétaire alors que les dépenses pro-pauvres sont exécutées à moins de la moitié.

A Lire aussi: RDC :Les dépenses de la Primature en dépassement de 129% pour les quatre premiers mois

Les dépenses de lutte contre la pauvreté englobent les charges communes ; les dépenses exceptionnelles sur Ressources propres ; le fonctionnement  des institutions ; le fonctionnement des ministères ; les interventions économiques, sociales, culturelles et scientifiques ; les rémunérations ; les investissements sur Ressources propres ; les investissements sur Transfert aux provinces et ETD ; les subventions aux Organismes auxiliaires ; les subventions aux services ex-BPO.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires