Elections sénatoriales : Adam Bombole dénonce la corruption et retire sa candidature

PAR Deskeco - 15 fév 2019, Dans Actualités

Adam Bombole a demandé à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de prendre acte du retrait de sa candidature aux élections sénatoriales de 2019 pour la circonscription de Kinshasa. Dans sa correspondance, il évoque des raisons de convenance personnelle.

Cependant sur DESKECO.COM, il explique laconiquement: « La corruption doit être combattue sous toutes ses formes ».

Publiant sa lettre sur Twitter, il est plus explicite en citant le théoricien allemand en philosophie et en sciences sociales Jürgen Habermas : « Chacun d’entre nous porte seul la responsabilité de la forme éthique qu’il a donnée à sa propre vie ».

Il va plus loin et clame : « Je ne me soumettrais jamais à la corruption, marcherais toujours tête haute, regardant tous mes semblables droit dans les yeux . Que Dieu bénisse la RDC ».

Sans le nommer, le président du parti Ensemble Changeons le Congo (ECCO) fait référence au monnayage des voix à l’Assemblée provinciale de Kinshasa. Certains députés provinciaux demanderaient entre 10.000 et 30.000 dollars américain en échange à leur voix, selon plusieurs témoignages.

Bombole avait déjà surpris en décidant de ne pas concourir comme candidat gouverneur pour la province de Kinshasa. L’homme d’affaires avait expliqué que l’élégance et le réalisme politique l’obligent « à ne pas compatir contre la liste de Félix Tshisekedi » et dont il a, dit-il, soutenu l’élection.

Adam Bombole avait terminé huitième à la présidentielle de 2011.

Articles similaires