RDC : Félix Tshisekedi veut mettre en place une industrie de fabrication des batteries toute suite

Julien Paluku
DRC Africa Business Forum
PAR Deskeco - 25 nov 2021 10:07, Dans Développement durable

 

La République démocratique du Cogo veut tirer son épingle du jeu de la transition écologique toute suite notamment par l’implantation d’une industrie de fabrication des batteries électriques sur place dans le pays en utilisant les matières premières produites par les opérateurs miniers.

« Il n'y a pas un moment M pour les industries des batteries électriques, le plus important est de pouvoir commencer juste après ce forum », a déclaré Félix Tshisekedi au Forum « DRC AFRICA BUSINESS FORUM » qui se tient à Kinshasa depuis le mercredi 24 novembre 2021.

Le président de la RDC entend dégager le pays sur ce créneau dot les perspectives sont plus qu’intéressantes  no seulement par la nécessité de la transition écologique mais surtout des gains importants à tirer.

« Nous devons dépasser le cliché d'accuser les autres qui exploitent et appauvrissent l'Afrique. Le temps est venu pour changer de paradigme  et nous mettre ensemble et arracher un partenariat gagnant-

La RDC  extrait environ les deux tiers du cobalt mondial, un ingrédient des batteries lithium-ion, et est le premier producteur africain de cuivre. La demande de minéraux augmente pour alimenter les véhicules électriques et les appareils électroniques.

S'exprimant lors de ce forum qui réunis plusieurs pays africains, le Premier ministre Sama Lukonde a annoncé une série de mesures visant à accélérer le développement d'une industrie de fabrication de batteries. A cet effet, il a annoncé la création d'un Conseil National des Batteries dans le but de « piloter la politique du gouvernement pour développer une chaîne de valeur régionale autour de l'industrie des batteries électriques ».

Le chef du gouvernement de la RDC s'est aussi engagé à lancer un véhicule à usage spécial qui mobiliserait des fonds du secteur privé pour soutenir la fabrication de batteries.

Le président Hakainde Hichilema de la Zambie voisine, deuxième producteur de cuivre d'Afrique, a déclaré au forum que son pays était prêt à travailler avec le Congo et d'autres dans la région pour développer la capacité industrielle de l'Afrique. « Nous devons synchroniser notre stratégie continentale et notre chaîne de valeur », a-t-il déclaré.

Il sied d’indiquer que plusieurs partenaires financiers, notamment la Banque africaine de développement, ont également fait la promesse d'aide au développement de l'industrie congolaise des batteries.

DESKECO

 
 

Articles similaires