Lualaba : des ONG dénoncent le conflit d’intérêt dans l’exécution des travaux de réhabilitation des routes à Kolwezi

Kolwezi
PAR Deskeco - 22 mar 2021 08:28, Dans Corruption

Dans la province du Lualaba, 15 Associations œuvrant pour la Bonne gouvernance et la promotion des droits de l’Homme dans le Lualaba, dénoncent : « - le conflit d’intérêt dans la mise en œuvre des travaux d’infrastructures et travaux publics par la Mairie de Kolwezi, la commune de Manika et la commune de Dilala ; - Le détournement du service public et la spoliation des espaces destinées aux besoins d’intérêt général par les Animateurs de la Ville ».

Les organisations signataires de ce communiqué demandent au Procureur général du Lualaba d’interpeller les autorités impliquées et d’établir la ville de Kolwezi dans ses droits.

Il ressort de la pétition sus évoquée, que la Mairie de Kolwezi a initié un projet de construction des routes dans une partie de la ville. La population salue et encourage cette bonne initiative de la part des autorités. Cependant, la population constate que dans l’exécution de ce grand projet, l’autorité urbaine ne privilégie pas toujours l’intérêt collectif et qu’il existe jusque-là, « un besoin d’accroitre la transparence dans le choix des routes à prioriser ».

Pour la population de Kolwezi, les travaux d’asphaltage tels initiés concernent d’abord les avenues où se situent les intérêts des autorités urbaines. Alors que l’urgence se trouverait, selon elle, du côté gauche de l’avenue Chemin Public, car pendant la période des pluies, les gens craignent pour leurs habitations et dénoncent les érosions dues aux installations de buses un peu plus hautes de leurs habitations.

« Les habitants de la cellule Joli site constatent également que le terrain situé sur l’avenue Chemin Public, entre la route Nationale et la route Aéroport, qui sert aussi de stationnement pour les engins de la Mairie, vient d’être occupé par quelques particuliers notamment les membres du conseil de sécurité de la ville. Et pourtant ce terrain est réputé appartenir à la ville de Kolwezi et serait destiné à un usage public », peut-on lire dans ce communiqué.

Dans leurs recommandations, ces organisation demande à la Vice-Gouverneur et Gouverneur A. I. du Lualaba : « - D’organiser un contrôle et une évaluation des projets d’infrastructures et des travaux publics tels que mis en œuvre par la Ville de Kolwezi, la Commune de Manika et de Dilala ; - D’exiger la publication, par la Mairie de Kolwezi, des actes de cessions ayant permis l’occupation du terrain de la ville tel que cédé aux particuliers ; De mettre en place un cadre de coordination et d’échange entre le Ministère Provincial des infrastructures et travaux publics, les ETD et la société civile pour une bonne planification et exécution des travaux d’intérêts publics ; - D’assurer la sécurité physique des Acteurs membres des organisations signataires de la présente, face aux menaces de la Mairie”.

DESKECO

 
 

Articles similaires