RDC : une délégation d'investisseurs indiens reçus par Sele Yalaghuli pour des projets d’intérêt communautaire

La délégation des investisseurs indiens au bureau de Sele Yalaghuli. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 09 jan 2021 14:43, Dans Actualités

La décongestion de la ville de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, par la construction des voies secondaires ainsi que l’adduction en eau potable dans les villes de Mbujimayi, dans le Kasai Oriental, Tshikapa, au Kasai, et Kananga, dans le Kasai Central, couplé à l’éclairage par énergie solaire des villes de Boende, dans la Tshuapa, et à Mbujimayi, sont des projets à impact visible initiés par le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi dans le cadre de l'amélioration des conditions de vie de la population. 

Ces projets, rapporte la cellule de communication du ministère des Finances, ont fait l’objet des échanges, le vendredi 8 janvier 2021, entre le ministre Sele Yalaghuli et une délégation d’investisseurs indiens.

L'argentier national s’est voulu rassurant au regard de l’importance que revêt ces projets qui, pense-t-il, soulageront, tant soit peu les conditions de vie des populations des provinces concernées.

Les discussions entre les deux parties ont également tourné autour de la procédure de financement de ces projets, conformément aux critères du Fonds Monétaire International, étant entendu que la RDC est en pourparlers avec le Fonds pour la conclusion d'un nouvel accord triennal au titre de la Facilité élargie de crédit.

"Ils sont venus avec un projet de pouvoir construire les routes secondaires dans la périphérie et dans une bonne partie de l'intérieur du pays, de la ville de Kinshasa pour pouvoir décongestionner la circulation avec un financement qui devait être étalé sur environs 20 ans et un délai de grâce de 4 années donc il a été question que je reçoive cette équipe sur instruction du Président de la République, Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi pour examiner la faisabilité du projet mais également la faisabilité des conditions financières conformément à l'accord que nous avons avec le FMI qui interdit à la RDC de recourir à des financements non concessionnels", a déclaré José Sele Yalaghuli à l'issue cette réunion.

Notons que la délégation des investisseurs indiens a été conduite par l'ancien ministre de Développement rural, Justin Bitakwira, auprès de l'argentier national Sele Yalaghuli.

Clément Muamba

 
 

Articles similaires