Voici le dispositif mis en place par la RDC pour capitaliser les opportunités de la ZLECAF

Immeuble intelligent
PAR Deskeco - 28 nov 2020 08:47, Dans Actualités

Le ministre du Commerce extérieur, Jean Lucien Bussa, dans son intervention devant la Commission Environnement, Tourisme, Ressources naturelles et Développement durable de l'Assemblée nationale, a décliné quelques actions déjà entreprises par la RDC en perspective de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange du continent Africain ( ZLECAF).

"...partant entre autres des observations pertinentes faites par les Honorables Députés au cours de la présentation en plénière, le 10 décembre 2019, du Projet de loi autorisant la ratification de l’Accord portant création de la ZLECAf, je puis vous rassurer que plusieurs actions ont été entreprises pour permettre au pays, en ce compris l’industrie locale, de bénéficier des possibilités commerciales qu’offrent la ZLECAf et d’en tirer davantage de profit', à déclaré Jean Lucien Bussa alors qu'il était auditionné, le 26 novembre 2020, notamment sur  "Comment rendre compétitive l’industrie locale à l’ère du Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf) ?.

Et donc, parmi les actions déjà entreprises par le gouvernement,  Jean Lucien Bussa a cité: 

(i) La création de l’Agence Nationale de Promotion des Exportations, « ANAPEX » en sigle, par Décret n° 20/003 du 05 mars 2020. Cette Agence a notamment pour objectifs : l’amélioration du pilotage de la politique des exportations ; la participation active à l’intégration régionale ; le renforcement de l’offre et de la compétitivité des produits congolais d’exportation ; l’acquisition d’une meilleure maitrise de la demande extérieure ainsi que ; le bénéfice maximal de la globalisation dans ses trois dimensions : échanges commerciaux, mouvements de capitaux et investissements directs étrangers. 

(ii) L’adoption par le Conseil des Ministres de la mise en place du Comité National de mise en œuvre de la ZLECAf en RDC. Le Projet d’ordonnance portant mise en place de ce Comité a été adopté au cours de la 48ème Réunion du Conseil des ministres du vendredi 11 septembre 2020 et déjà soumis à la signature du Président de la République, Chef de l’Etat. Le Comité National de mise en œuvre de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine en République Démocratique du Congo (CN-ZLECAf) aura pour mission d’assurer la coordination stratégique et le suivi-évaluation de la mise en œuvre de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine en République Démocratique du Congo (ZLECAf) en RDC.

(iii) L’exclusion des produits des listes de ceux qui feront l’objet de libre-échange de la ZLECAf et ce, en prenant en compte les mesures de régulation prises par le Ministère du Commerce Extérieur, d’une part, et les revendications de la FEC, d’autre part. Il s’agit entre autres des produits tels que le ciment gris, leclinker, la barre de fer, les farines de froment et de maïs, le sucre brun, l’huile de palme, la bière de malte, les boissons à base de jus de fruit.

(iv) La mise en place, par la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), d’une équipe des consultants afin d’élaborer la stratégie nationale de mise en œuvre de la ZLECAf en RDC au plus tard janvier 2021.

Le Projet de loi sur l'adhésion de la République démocratique du Congo à la Zone de libre-échange du continent Africain est en attente de sa ratification par le Parlement. 

Amédée Mwarabu 

 

 

 

 
 

Articles similaires