RDC : Tenue à Kinshasa des travaux préparatoires à la COP 25

PAR Deskeco - 26 oct 2019, Dans Actualités

En vue de préparer la COP 25 prévue à Santiago au Chili du 02 au 13 décembre prochain, le ministre de l'Environnement et Développement durable, Me Claude Nyamugabo Bazibuhe, a réuni jeudi 24 octobre dans son cabinet, le Comité de préparation de cette prochaine messe écologique pour une participation effective de la République démocratique du Congo.

Dans son mot d'orientation, le ministre a rappelé les objectifs fixés initialement lors de la convention de Paris tenue en 2015. Pour rappel, la Rdc s'est engagée dans cet accord, à réduire de 17 % ses émissions de gaz à effet de serre.

Par ailleurs, il était question lors de cette cérémonie de lancement des travaux préparatoires de la COP 25, tenue notamment en présence de la vice-ministre de l’Environnement, Mme Jeanne Ilunga Zaina, d'échanger autour des difficultés éprouvées lors des missions menées pour la Rdc ainsi que d'analyser les mécanismes de sensibilisation de la population sur les risques du réchauffement climatique.

Le ministre de l’Environnement a rassuré le comité de préparation, que toutes les dispositions nécessaires seront prises pour que la Rdc soit "qualitativement" représentée à ces assises de la COP 25. Dans la même démarche, Me Claude Nyamugabo Bazibuhe a invité les responsables de cette commission préparatoire, de veiller à ce que les délégués à la prochaine conférence écologique de Santiago, apportent les pistes de solutions aux questions climatiques actuelles tout en garantissant l'effectivité de la rétrocession en adéquation aux efforts menés par la Rdc.

Poursuivant son argumentaire, le ministre Nyamugabo a souligné que pour la Rdc, l'objectif principal poursuivi dans cette COP 25 est la prise en compte des questions climatiques et assurer une collision d'études pour le transfert des technologies en vue d'aider le pays à atteindre ses objectifs environnementaux.

Tout en rappelant la place qu'accorde le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo au secteur de l'environnement – qu’il considère comme transversale et omniprésent, Me Claude Nyamugabo a souligné la nécessité de produire un plan national d'adaptation aux effets du changement climatique.

Claude Nyamugabo appelle l’ITIE à inclure le secteur forestier dans ses prochaines études

Peu après avoir lancé la cérémonie des travaux préparatoires de la COP 25, le ministre de l'Environnement et Développement durable a reçu dans son cabinet de travail, la délégation de l'Initiative pour la transparence des industries extractives, ITIE.

Dans son propos, le directeur de l'ITIE/Afrique, M. Bady Baldé a rappelé l'objectif de cette rencontre qui consistait à faire un état des lieux à communiquer au ministre, le message de la coordination internationale de l’ITIE, autour de la performance de la Rdc dans la validation de ce pays membre de l'ITIE.

Par ailleurs, Me Claude Nyamugabo a salué l'évolution positive de cette évaluation, quoique n'ayant pas tenu compte du secteur forestier. Le ministre a invité cette délégation, à inclure le secteur forestier dans les prochaines études qui seront menées par cette structure internationale.

Comme mesure prioritaire, la délégation préconise un renforcement de vigilance dans les procédures d'octroi de permis afin de réglementer le secteur forestier pour qu'il profite aux populations locales.

Lepetit Baende

 

 
 

Articles similaires