Tapez pour rechercher

Actualités

RDC: Plus de 9 millions USD de dépassement  budgétaire au Sénat en 2012( Document)

Partager

La chambre haute du parlement congolais a reçu plus de 9 millions USD de crédit supplémentaire en 2012, selon la loi du 14 février 2014 portant reddition des comptes. Cette loi  budgétaire démontre également qu’aucun crédit n’a été dégagé pour l’octroi des bourses aux étudiants congolais à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

Selon la loi portant reddition des comptes pour l’exercice 2012, le Sénat congolais a reçu 54 417 399 352,00 FC contre une prévision budgétaire de 45 971 030 998,00 FC, soit un excédent  de 8 626 368 354,82 FC qui équivaut à plus ou moins 9,37 millions USD.

Pour la même période, l’Assemblée nationale, par contre, a enregistré  un déficit de 4 924 444 244,15 FC soit plus de 5,35 millions USD. La chambre basse avait une prévision de 140 566 848 530,00 FC  mais n’a encaissé que 135 642 404 285,85 FC.

Le budget initial prévoyait une allocation de 27,3 milliards de FC comme frais de fonctionnement des institutions pour le Sénat  mais la chambre haute a reçu plus de 35 milliards de FC, soit un dépassement de plus 8,3 milliards de FC.

Le Sénat a également dégagé 18, 78 milliards de FC comme rémunération avec un dépassement de plus de 925 millions de FC soit plus de 100 000 USD.

Ce budget démontre  également que sur une prévision de 3,3 milliards de FC prévue pour l’octroi de bourses aux étudiants, aucun montant n’a été déboursé.

Les dispositions de la loi font obligation au gouvernement de rendre compte de sa gestion du dernier exercice budgétaire clos.  

La reddition des comptes pour le budget 2012 présente les opérations de l’exécution dudit budget telles qu’elles ont été enregistrées à partir du compte général du trésor, des extraits de livres de caisse des comptables publics et des receveurs principaux de douanes, ainsi que des états financiers des divers services et organismes de gestion des ressources tant intérieures qu’extérieures.

Pour l’exercice 2012, les recettes, dans l’ensemble, ont été arrêtées 6 609 171 209 77,00 FC dont 4 143 292 306 769,00 FC des recettes courantes, 117 000 000 000,00 FC des recettes exceptionnelles et 2 348 878 903 004, 00 FC des recettes  extérieures.

A la clôture de l’exercice budgétaire 2012, les résultats enregistrées tant en recettes qu’en dépenses ont connu, par rapport aux prévisions, une exécution respectivement de 65, 57 % et 59,05 %.

L’exécution du budget de l’année 2012 s’est soldée par un excédent budgétaire de 431 289 236 842,67 découlant de la différence entre les recettes réalisées , soit  4 333 730 669 670, 48 FC et les dépenses effectuées de 3 902 441 432 827,81FC.

Willy Akonda Lomanga/ Desk Eco

Laisser un commentaire