RDC : Luzolo Bambi dénonce la corruption et se retire des sénatoriales au Kongo Central

PAR Deskeco - 25 fév 2019, Dans Actualités

Les faits se multiplient sur les pratiques de corruption dans les élections prévues au niveau des assemblées provinciales. Le conseiller spécial de l’ancien président en matière de bonne gouvernance  et de lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, Luzolo Bambi Lessa, vient de retirer sa candidature aux sénatoriales dans la province du Kongo Central.

« Croyant aux valeurs éthiques et républicaines dans l’accès aux charges publiques et dans la gestion de celle-ci, je prends librement la décision de retirer ma candidature de l’élection sénatoriale », soutient Luzolo Bambi dans sa correspondance adressée au président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

« Ayant constaté et vécu la mise à prix  des voix à cette élection, je préfère sauvegarder  mes valeurs pour des convenances personnelles au regard de mon honneur sans prix », écrit-il.

Avant de démissionner, le conseil spécial du Chef de l’Etat en matière de corruption a alerté le procureur général près la cour de cassation de Kinshasa Gombe sur les faits de corruption en prévision des élections dans les assemblées provinciales.

« Les premiers éléments d’information contre vérifiés par mes services confirment cette corruption générale initiée tantôt par des députés provinciaux qui vendent leurs voix aux candidats sénateurs ou gouverneurs de province, tantôt par des candidats sénateurs ou gouverneurs approchent des députés provinciaux pour l’achat de leurs voix », explique Luzolo Bambi dans sa correspondance du 20 février adressée au Procureur général près la Cour de cassation de Kinshasa/Gombe.

Le Conseil spécial de l’ancien président a demandé au procureur général d’ouvrir « une information judiciaire et inviter la Céni à prendre des mesures conservatoires pour conjurer ces mauvaises pratiques ».

Avant Lui, plusieurs autres candidats se sont retirés des sénatoriales et de l’élection de gouverneur. A Kinshasa, Adam Bombole a retiré sa candidature au poste de gouverneur. Vidiye Tshimanga, le porte parole de Félix Tshisekedi s’est aussi retiré des sénatoriales dans la ville province de Kinshasa.

Amédée MK

Articles similaires