RDC: les entreprises fictives vont perdre leur identification nationale d'ici à fin janvier 2019

PAR Deskeco - 24 déc 2018, Dans Actualités

La République démocratique du Congo entend se conformer à toutes les exigences de DOING Business pour améliorer le climat des affaires sur l'ensemble de son territoire national.

Au cours d'une réunion d'évaluation, tenue le lundi 24 décembre, sous la présidence du Directeur général de l'ANAPI (Agence nationale pour la promotion des investissements), Anthony NKINZO KAMOLE, il a été décidé de retirer à toutes entreprises fictives leur numéro d'identification nationale et toute affiliation d'ici à fin janvier 2019.

L'ANAPI a tenu cette réunion dans le cadre du rapport Doing Business 2019  afin de remédier aux contre-performances imputées à la République démocratique du Congo.

La République démocratique du Congo a été classée 184ème économie (alors qu’elle était 182ème en 2018) sur les 190 économies du monde avec 36,85 points sur 100 en ce qui concerne la « Facilité des affaires » dans le rapport Doing Business 2019 publié le 31 octobre dernier.

Dans le rapport 2019 de Doing Business, la RDC a avancé dans trois réformes mais à perdu deux places au classement.

Le rapport 2018 de Doing business n’avait pris en compte qu’une seule réforme, celle de 2019 en rajoute trois autres: l’Enregistrement de la propriété, le Commerce transfrontalier et l’Exécution des contrats.

Sur ces trois indicateurs, la RDC a respectivement facilité “la réduction des frais pour sécuriser les titres de propriété ; réduit le temps nécessaire pour exporter et importer les marchandises en mettant en œuvre un guichet unique de commerce ; et l’Exécution des contrats en adoptant une loi qui réglemente tous aspects de la médiation comme alternative mécanisme de résolution des litiges”.

LePetit Baende

Articles similaires