RDC : Jean-Lucien Bussa Tongba abroge les arrêtés pris par Lambert Matuku

PAR Deskeco - 11 sep 2019, Dans Actualités

Dans une interview accordée à ACTUALITE.CD, il justifie sa décision par sa volonté, dit-il, de protéger l’industrie locale surtout, précise t-il, que les décisions de son prédécesseur ont été prises en violation des instructions du gouvernement.

« Un ministre intérimaire n’est pas un ministre responsable du département. Lorsque les ministres ont été désignés comme intérimaires, le Premier ministre avait fait une note  leur interdisant de prendre des actes de disposition, c’est-à-dire des arrêtés, des décisions qui engageaient les ministères », a-t-il expliqué.

Pour lui, il n’est question que de faire respecter les instructions, soutient-il : « une dérogation spéciale du Premier ministre devrait être requise en cas de besoin, si nécessité. Dans le cas d’espèce, aucune dérogation n’a été accordée et le ministre intérimaire a pris des arrêtés qui avaient un impact avec l’économie. Ici, il est question de revenir à la normale. Il n’a pas respecté l’instruction du Premier ministre ».

L’industrie du ciment et celle du sucre concernées.

« Il a accordé des dérogations pour l’importation du ciment, du sucre brin alors que nous avions pris des décisions pour la protection de l’industrie. Même dans l’hypothèse où s’il se serait senti dans l’obligation d’accorder des dérogations, il fallait faire l’évaluation de premières mesures. La grande question est la forme », ajoute Jean-Lucien Bussa. Et de conclure : « Il faut que l’économie soit régulée, mais il ne faut pas non plus que le climat des affaires soit perturbé par des décisions qui n’ont pas respecté les instructions du gouvernement ».

Pour aller plus loin:

Articles similaires