Obsèques de Tshisekedi : Le gouvernement a contribué à hauteur de 2,5 millions USD

PAR Deskeco - 30 mai 2019, Dans Actualités

Selon elle, « le reste provient des particuliers, congolais et étrangers qui ont voulu offrir des obsèques dignes à Etienne Tshisekedi ». Elle n’a cependant pas donné plus de détails sur répartition de cette somme.

« Une fourchette qui va de 2 millions à 6 millions, à peu près, me semble-t-il. Mais ce que je veux surtout dire, c’est qu’une personnalité comme Étienne Tshisekedi est un grand commis de l’État. On a souvent tendance à l’oublier. Mais c’est lui qui a été le premier recteur de l’École nationale de droit et d’administration de ce pays, il a été Premier ministre. Et il est prévu dans des textes qu’un grand serviteur de l’État puisse être inhumé avec tous les honneurs dus à son rang », avait dit Lenga Moss, porte-parole du comité d'organisation des obsèques, sur RFI.

Pour la LUCHA, même le montant de 2,5 millions est excessif : « E. Tshisekedi mérite les honneurs de la Nation. Mais à quel prix? 2,5 millions USD du Trésor public rien que pour les œuvres d’art de sa sépulture, et combien pour le reste? Alors que le peuple meurt de faim. Vous prétendez l’honorer, en réalité vous recouvrez son nom d’opprobre ».

Le mouvement citoyen qui évoque également un gaspillage. « Honorer Étienne Tshisekedi en gaspillant l’argent public, c’est renier sa devise : le Peuple d’Abord. Ça sert ceux qui profitent de ses obsèques pour empocher de l’argent, ça ne sert pas son nom. Idem pour tous les autres personnages marquants que l’on enterre avec faste ».

En février, deux documents de la présidence ont donné des indications sur la contribution du gouvernement. Ils portaient sur la facture de l’érection d’une sculpture monumentale en bronze représentant le Sphinx de Limete. Coût de l’ouvrage : 2.500.000 USD.

 
 

Articles similaires