“Longtemps négligé par la RDC, j’ai implanté mon entreprise sur les voitures électriques en Angola” (Gabriel Shabani)

PAR Deskeco - 28 juil 2018, Dans Actualités

L’entrepreneur congolais et propriétaire de Congoweb Télévision, Gabriel Shabani  a affirmé au cours d’une interview exclusive accordée à DESKECO.COM que la RDC n’a pas une vision claire sur l’utilisation de l’énergie renouvelable.  Installé actuellement en Angola après avoir proposé sans succès la commercialisation des voitures électrique en RDC, Gabriel Shabani dit avoir conclu des contrats fermes avec le gouvernement angolais pour l’utilisation des voitures et trains électriques.

Pour Gabriel Shabani “Record”, les autorités congolaises n’ont pas saisi l’opportunité d’être les premiers à  soutenir et investir dans les voitures électriques. L’homme d’affaire congolais, qui a investi dans le domaine du numérique depuis une quinzaine d’années  en RDC, se dit déçu par les autorités de son pays.

«  C’est vrai que nous avons commencé par « Congo Energie » ici en RDC avec l’idée de former les gens dans le secteur de l’énergie renouvelable.  Et j’ai même installé un centre de recherche technologique et environnementale dans la commune de la Gombe ou presque tous les ministres sont passés pour visiter. L’ancien premier ministre Matata m’a reçu et m’a même écrit un courrier avec des simples félicitations. Et j’ai compris que le gouvernement congolais n’avait pas l’ambition de mettre un accent particulier sur le développement de l’énergie renouvelable dans le pays. J’ai aussi investi dans la compagnie « Congo Electric Motors » et je suis la première compagnie en Afrique à avoir importé il y a plus de 4 ans la voiture électrique.  Personne du gouvernement m’a compris c’est pourquoi j’ai pris l’option d’aller investir en Angola ». a indiqué Gabriel Shabani.

L’homme d’affaires congolais affirme également avoir signé quelques contrats de grande envergure avec le gouvernement angolais pour l’installation des voitures et trains électriques. Selon lui, ces programmes seront officiellement lancés dans les jours avenir.

« L’Angola c’est un pays totalement différent et nous avons réussi à nous installer.  Nous sommes en train de travailler pour installer les trains électriques monorail qui vont couvrir tout le pays. Ces trains fonctionnent sans carburant et même sans recharge électrique comme avec les voitures électriques. Ces trains se rechargent seuls lorsque  les roues tournent. C’est un projet de 3 milliards qui est déjà approuvé par le gouvernement angolais et je suis le seul actionnaire étranger. Et nous attendons que cela soit lancé officiellement pour donner plus de détail ».

Le patron de Congo Web Télévision indique aussi que son objectif à l’époque était de montrer au gouvernement congolais que les voitures électriques, qui fonctionnent avec le lithium et le Cobalt comme matières premières devraient être une grande opportunité pour la RDC afin de rentabiliser ses recettes.

Willy Akonda Lomanga/ Desk Eco

Articles similaires