L'Angola espère que l'avènement de Tshisekedi à la tête de la RDC va donner un nouvel élan à la coopération économique entre les deux pays

PAR Deskeco - 05 fév 2019, Dans Actualités

Manuel Augusto, ministre angolais des Relations Extérieures, estime que le nouveau leadership congolais permettra de donner un nouvel élan à la coopération économique entre son pays est la RDC.

Il a nomment cité chemin de fer de Benguela qui est relié au port de Lobito, qui selon lui, peut être l'un des éléments clés dans pour le développement du secteur minier pour les deux pays. Il a tenu ces propos sur la radio nationale angolaise en marge de la visite de Félix-Antoine Tshisekedid qu’il a accueilli à l’aéroport de Luanda ce mardi.

Sur DESKECO.COM, l’économiste Armand Lambert Kitenge expliquait il y a quelque temps que la réouverture du trafic de la SNCC entre le port de Lobito, en Angola, et la gare de Dilolo, en RDC, va désengorger plus de deux millions de Congolais qui vivaient dans l’enclavement et donnera un nouveau souffle au secteur minier.

« La Gécamines et les autres entreprises vont faire une économie d’échelle, le chemin de fer de Benguela vers le port de Lobito va revitaliser sur le plan minier dans la stratégie de développement et un certain nombre de ressource va reprendre de l’activité. Le premier à en bénéficier c’est Kisenge-Manganèse qui avait des tonnes et des tonnes de produits et qui a réussi à les évacuer. A l’époque de la Gécamines, on avait 450 milles tonnes de cuivre et aujourd’hui nous sommes à 1,2 million de tonnes de cuivre. C’est une chance énorme pour cette partie du pays surtout si le trafic devient régulier. Le trafic se faisait via les voies les plus lointaines et aujourd’hui avec cette voie plus courte on peut économiser plus d’un milliard de dollars américains, juste en termes de transport. Là-dessus nous devons être en mesure non seulement d’entretenir le chemin de fer mais d’avoir suffisamment de wagons pour acheminer plus de produits », avait-il expliqué.

Articles similaires