Ex-Kasaï Occidental : des agents de la DGRAD saisissent Tshisekedi pour 10 ans d’impaiement

PAR Deskeco - 24 mai 2019, Dans Actualités

28 agents de la Direction générale des recettes administratives, domaniales, judiciaires et de participation (DGRAD) du Kasaï et Kasaï Central ont adressé un mémorandum au président de la République, Félix Tshisekedi, pour dénoncer l’impaiement dont ils se disent victimes.

Ces agents de la DGRAD s'étonnent des arriérés qu’ils endurent alors qu’ils figurent bel et bien sur l'arrêté ministériel n°CAB.MIN/MBB/CI-RBM/183/2009 du 30/12/2009.

"Considérant que depuis plus de 10 ans, nous sommes au service de l'État sans toucher les salaires...que toutes nos démarches aux niveaux provincial et national se sont avérées sans succès. Considérant que certains parmi nous sont payés sur base de ce même arrêté après les démarches menées d'une manière individuelle (...) l'injustice a trop duré et a beaucoup influencé notre impaiement" lit-on dans ce mémo.

Les agents de la DGRAD appellent à l’exécution de cet arrêté ministériel dans le but de régulariser des arriérés qu’ils dénoncent. Ils espèrent enfin que le contenu de leur mémorandum retiendra l'attention particulière du président de la République.

En marge de cette protestation, le climat reste tendu dans la direction provinciale de la DGRAD. Les agents accusent leur directeur provincial de détournement des frais de fonctionnement.

"Depuis 2015, tous les frais de fonctionnement sont retirés de la banque et prennent la direction de la poche du directeur provincial. Regardez, nous manquons les fournitures de bureau et les chaises dans les différentes divisions et ressorts disséminés à travers les deux provinces", confie sous anonymat un groupe d'agents qui se disent menacés pour avoir revendiqué leurs salaires.

Le directeur provincial de la DGRAD ex-Kasaï Occidental a refusé de répondre à nos demandes d'audience.

Sosthène Kambidi

 
 

Articles similaires