RDC : Chérubin Okende diligente une mission d'audit de gestion dans tous les démembrements du ministère des Transports pour diagnostiquer les problèmes liés à ce secteur

Chérubin Okende, Ministre des Transports, voies de communication et désenclavement. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 15 mai 2021 15:58, Dans Actualités

Le ministre des Transports, voies de communication et désenclavement, Chérubin Okende, a rencontré ce vendredi 14 mai, l'administration de l'Office de Gestion et de la Fret Maritime (OGEFREM). 

Dans sa communication face aux agents de cette entreprise à caractère technique et commercial de la RDC, le ministre Chérubin Okende a annoncé sa décision de lancement d'une mission d'audit de gestion dans tous les démembrements du ministère des Transports, voies de communication et désenclavement.

Pour le ministre Chérubin Okende ladite mission d'audit va lui permettre d'entrer en possession des éléments probants lui permettant d'améliorer la gouvernance de ce secteur.

"Compte tenu aussi de l'importance du secteur du transport, j'ai décidé de lancer une mission d'audit de gestion dans tous les démembrements du ministère des transports.  Cette mission d'audit me permettra d'avoir le diagnostic concret de tous les problèmes qui concernent notre secteur. En lançant cette mission d'audit dans tous les démembrements de mon Ministère, je voudrai avoir des éléments rationnels pour me permettre d'améliorer la gouvernance de notre secteur. Avec l'appui de tout le monde, je pense que cette mission d'audit va très bien se passer", a déclaré le ministre Chérubin Okende.

Ph. Droits tiers.

Cette mission d'audit, précise le ministre est en conformité avec les objectifs lui assignés par le Chef de l'Etat Félix Tshisekedi et le premier ministre Sama Lukonde.

"A ce jour, les experts du ministère de Portefeuille seront déployés sur terrain. En tant que ministre mon rôle est de relever les défis qui sont les nôtres. Je suis entrain de chercher des voies et moyens pour vous pousser en action conformément aux orientations que m'ont donné tant le président de la République que le premier ministre", a-t-il dit en substance. 

Dans son speech, devant les administratifs de l'OGEFREM, le ministre Chérubin les a exigé de se ranger dans la détermination du chef de l'État à pouvoir remettre la RDC dans un avenir d'espérance. 

"Nous voulons construire un État fort, prospère et solidaire. Nous devons servir avec une grande lucidité possible aux obligations du Chef de l'Etat", a-t-il ajouté.

Rappelons que le gouvernement s'est engagé à améliorer la navigabilité des voies fluviales et lacustres du pays. 

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires