RDC : "Il faut que les gens apprennent que les mines sont épuisables et qu'il faut maintenant aller dans le secteur de la transformation" (Albert Yuma)

Albert Yuma, président national de la FEC. Ph. ACTUALITE.CD
PAR Deskeco - 28 avr 2021 09:22, Dans Mines

Albert Yuma Mulimbi, Président national de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) a appelé les opérateurs tant économiques que politiques à  comprendre l’importance d'investir dans l'agro-industriel puisque, a-t-il soutenu, il ne faut pas oublier que les mines sont épuisables. 

" Nous avons demandé à nos membres d'avoir deux projets à impact pour  la province pour lesquels la FEC, accompagnée de certains bailleurs, amènerait le financement en insistant sur les projets  agro-industriels, parce qu'il faut que les gens apprennent que les mines sont épuisables et qu'il faut maintenant aller dans le secteur de la transformation, surtout que notre pays a signé à l'accord de la zone de libre échange africain. Il faut avoir des produits à vendre et à échanger " , a déclaré Albert Yuma Mulimbi, Président de la FEC, après l'audience accordée ce lundi par le Vice-Gouverneur du Haut Katanga, Jean Claude Kamfwa Kimimba.

Pour Albert Yuma, la FEC doit être associée dans l'élaboration des projets et politiques économiques de différentes provinces du pays.

" Nous souhaitons aussi  que la FEC au niveau national et dans différentes provinces participe en amont à la définition des projets et des politiques économiques dans les provinces. On veut que nos membres soient associés, parce que nous avons également des compétences locales, on ne veut pas qu'on donne toujours des grands projets aux entreprises étrangères ", a-t-il ajouté. 

Albert Yuma et sa suite de la FEC sont dans le Haut-Katanga après la région du Kasaï où ils ont sensibilisé les opérateurs économiques membres de la FEC à s'investir dans l'agro-industriel.

José MUKENDI

 
 

Articles similaires