RDC : le FPI a signé des contrats évalués à plus de 400 millions USD avec des sociétés égyptiennes pour la réalisation de plusieurs projets d’infrastructures

Immeuble FPI. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 05 fév 2021 13:52, Dans Entreprises

Le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), qui a accompagné cette semaine le chef de l’Etat Félix Tshisekedi au Caire en Egypte, a signé mardi plusieurs contrats et protocoles d’entente avec des sociétés égyptiennes pour la réalisation de plusieurs projets d’infrastructures évalués à plus de 400 000 000 (quatre cents millions) USD en République Démocratique du Congo.

Selon cette entreprise sous-tutelle du ministère de l’Industrie, les contrats signés portent notamment sur la construction de la Centrale photovoltaïque de Tshipuka, d’une capacité de 10 (dix) mégawatts ; l’aménagement de la route à péage Mbuji-Mayi-Kananga, longue de 185 (cent quatre-vingt-cinq) km ; la construction du port de Ndomba et l’implantation d’une usine de traitement d’eau sur la rivière Lubi dans la province du Sankuru ; l’installation de la fibre optique sur l’ensemble du territoire national.

Lesdits projets seront lancés incessamment du fait que le financement est déjà disponible, selon le FPI.

Ces contrats comprennent deux volets : le premier est évalué à 416 (quatre cent seize millions) USD qui sont disponibles grâce à Afrexim Bank, et le second de plus de 580 (cinq cent quatre-vingt millions) USD portant sur un investissement global de près de 1.000.000.000 (un milliard) USD, suivra quelques temps après. Tous les travaux connaitront la participation mixte des sociétés égyptiennes à hauteur de 70%, et des firmes congolaises à hauteur de 30 %, indique-t-on.

Au pays des Pharaons, le 5ème président de la RDC a rencontré son homologue égyptien Abdel Fatah Al-sisi en tête-à-tête. En effet, à la suite de leur entretien par visioconférence en décembre dernier, les deux Chefs d’Etats s’étaient engagés à raffermir les relations bilatérales notamment dans le volet de la consolidation de la paix, de la sécurité et plus particulièrement dans l’appui aux projets de développement. 

A cet effet, le Président Félix-Antoine Tshisekedi a assisté à la matérialisation de 4 projets initiés par le Fonds de Promotion Industrielle (FPI) depuis janvier 2020, projets estimés à une valeur globale de 400 millions de dollars américains. Ces projets d’infrastructures financés par la AFREXIMBANK sont répartis dans les six zones à savoir : celles du Grand Bandundu, du Grand Équateur, du Grand Kasaï, Grand Katanga, de la Province Orientale et de l’Est de la RDC. Ils seront pilotés à 70 % par des sociétés Égyptiennes et les autres 30% sont quant à eux réservés aux entreprises congolaises.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires