RDC : Félix Tshisekedi évalue à 3,4 milliards USD les appuis du FMI et de la Banque mondiale à la suite de sa diplomatie

Félix et Kristalina
PAR Deskeco - 30 juin 2020, Dans Actualités

Le président de la République, Félix Tshisekedi, lors de son discours à l'occasion de 60 ans d'indépendance de la République démocratique du Congo, ne s'est pas empêché de vanter les gains rapportés à ce jour par ses contacts à l'extérieur notamment auprès des institutions de Bretton Woods qu'il évalue à 3,4 milliards USD juste pour le FMI et la Banque mondiale.

"Mes nombreux déplacements ont également hissé la coopération au développement en faveur de la RDC à un niveau sans précédent. Rien que pour la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, depuis février 2019 jusqu’à ce jour, notre pays a mobilisé plus de 3,4 milliards de dollars en dons et en prêts approuvés par ces 2 institutions, desquels environ un milliard ont déjà été décaissés",  a déclaré le président de la République faisant le bilan de ses voyages à l'extérieur du pays. 

Au niveau bilatéral, a ajouté le chef de l'État, les nouveaux engagements financiers générés en faveur du Congo à la suite de cette intense activité diplomatique dépassent le milliard de dollars, dont plus de 600 millions rien que pour les Etats Unis d’Amérique, pays avec lequel nous avons établi une relation privilégiée et stratégique. 

Cependant, Félix Tshisekedi a fait remarquer que les flux d’aide publique approuvés en faveur de la RDC "tardent souvent à être décaissés, parfois jusqu’à 11 mois de retard, à cause de pesanteurs inexplicables, voire inacceptables, liées aux formalités administratives et législatives de mise en vigueur des différents accords de dons ou de prêts". "L’urgence de nos défis économiques et humains ne peut continuer de s’accommoder de tels atermoiements funestes", a-t-il dit.

Rappelons qu'après sa rencontre avec l'ancienne directrice générale du FMI, Christine Lagarde, en avril 2019, cette institution financière avait dépêché à Kinshasa en mai une mission d'évaluation au titre du chapitre quatre des statuts du FMI. Ensuite, le 26 août 2019, le Conseil d'administration du FMI a approuvé le rapport d'évaluation fait par ses experts en mai 2019. Ce qui a ouvert la voie au Programme de référence concluble 28 octobre 2019. Et en décembre 2019, le FMI a décaissé 363 millions USD au titre de facilité de crédit rapide. En avril, le FMI, face aux effets de la pandémie à Coronavirus, a d'abord accordé 20 millions USD en supprimant les services de la dette que la RDC lui devait avant d'accorder encore 368 millions USD d'appui budgétaire.

Quant à la Banque mondiale, son plus grand appui financier de 1 milliard USD, dont 800 millions USD pour soutenir la gratuité de l'enseignement de base, vient d'être concrétisé il y a une semaine par la signature des accords entre le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, et le directeur des opérations de la Banque mondiale, Jean-Christophe Carret. 

Bien plus, la Banque mondiale a accordé aussi, dans le cadre de soutien de la RDC face à la covid-19, un appui de 47 millions USD, constitué de don et de crédit.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires