RDC : la 34ème région militaire rejette les allégations de fraude minière portées  contre Gahizi Innocent

Ph/actualite.cd
PAR Deskeco - 05 nov 2019, Dans Mines

La 34ème région militaire s’inscrit en faux contre les allégations notamment de fraude minière et de coopération avec le Rwanda qui pèsent sur le Général de la brigade Gahizi Innocent.

Dans une communication publiée ce mardi 5 novembre, elle explique que le véhicule intercepté, transportant des minerais en provenance du territoire de Masisi n’appartient pas au général  Gahizi Innocent et les présumés auteurs de ces fraudes sont déjà aux arrêts. 

Quant aux allégations de munitions et de la collaboration avec Rwanda, la 34ème région militaire dit que le Général Gahizi Innocent n’a jamais réceptionné ces munitions et aucune information n’a jamais fait état de sa collaboration avec le Rwanda.

Par ailleurs, la 34ème région militaire condamne toutes ces allégations contre le Général Gahizi Innocent. Pour elle, il s’agit d’une «  intention manifeste de nuire  à la carrière de général de brigade Gahazi Innocent » et d’un «  coup monté et acharnement à l’endroit des officiers loyaux et fidèles aux institutions de la République par de personnes qui veulent voir le Nord-Kivu s’éterniser dans l’insécurité ». 

En octobre dernier, l’auditeur militaire près la Cour opérationnelle du Nord-Kivu, le colonel Ndaka Hypolite, a été interpellé à Kinshasa, pour sa présumée implication dans les opérations de fraude minière à Goma. Mais son implication dans une quelconque fraude n’a pas été prouvée. 

Un rapport du Baromètre de sécurité dans les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, un projet conjointement géré par Human Rights Watch et le Groupe d’étude sur le Congo, basé à New York, affirmait que plusieurs officiers de l’armée congolaise déployés dans les zones minières dans les provinces précitées récoltent « d’importants revenus » et refusent de rentrer dans les camps militaires.

Auguy Mudiayi

Articles similaires