Gratuité de l’enseignement : la CONEPT lance une pétition ce mercredi 17 juillet 

PAR Deskeco - 16 juil 2019, Dans Actualités

La CONEPT estime que les frais de scolarité dressent un obstacle majeur à l’accès et au maintien des enfants à l’école. Cette pétition c’est pour inviter le Gouvernement de la République et les gouvernements provinciaux à supprimer ces frais de scolarité pour permettre aux enfants d’entrer, de rester et de retourner à l’école où il y a leur place. 

Le lancement de cette pétition de la CONEPT se fera au cours d’une réunion publique à la paroisse Notre Dame de Fatima. Tout citoyen congolais, parents, étudiants, fonctionnaires, jeunes, femmes, etc., est attendu à cette cérémonie, selon les organisateurs. 

La CONEPT rappelle que la Constitution de la République démocratique du Congo ainsi que la nouvelle loi-cadre de l’enseignement national ont institué huit années de gratuité de l’enseignement, c’est-à-dire, six années du primaire et deux années du secondaire général. 

« Cependant, depuis 1992, les parents supportent 73 % du financement de l’éducation, une situation qui marque une forte propension à la privatisation de l’enseignement public en République démocratique du Congo. Malgré cela, environ 7,3 millions d’enfants et adolescents congolais restent en dehors de l’école. D’autres commencent le cycle mais n’arrivent pas à la fin à cause de la pauvreté des parents. Le système de prise en charge de l’éducation par les parents renforce les inégalités et la discrimination en matière d’éducation », note le communiqué de presse parvenu à DESKECO.COM, signé par le coordonnateur national de la CONEPT-Rdc, M. Jacques Tshimbalanga Kasanji.

Lepetit Baende 

Articles similaires