AMI 219 : SARW dénonce l’usage de la force contre les creuseurs artisanaux 

PAR Deskeco - 09 juil 2019, Dans Actualités

Selon Claude Kabemba, directeur exécutif de SARW, les nouvelles autorités congolaises doivent appliquer la loi en créant pour ces creuseurs des zones d’exploitations appropriées et aussi encourager la cohabitation avec les industries minières.

« Ce phénomène nécessite une décision courageuse  des nouvelles autorités gouvernementales pour y mettre fin afin de sécuriser l’industrie minière.  La solution à ce phénomène ne peut pas passer par l’utilisation de la force mais plutôt dans l’application de la loi. L’implication de tous les acteurs pour arrêter la présence des artisanaux dans les concessions des entreprises minières    en leur trouvant les zones d’exploitation artisanale viable et fiable comme prévue par la loi est la seule solution durable à ce problème. Là où possible, encourager la coexistence de deux secteurs dans l’ordre et le respect de la loi de la réglementation. », a plaidé Dr Claude Kabemba.

SARW espère de nouvelles autorités une application de la du code minier congolais tout en écoutant les investisseurs, les communautés locales et la société civile.

 « Nous croyons aussi  que les nouvelles autorités vont mettre tout en œuvre pour appliquer les nouvelles dispositions du code minier en étant à l’écoute de tous les partenaires. Nous avons cité les investisseurs du secteur minier, les communautés locales et la société civile. Le code minier dans sa nouvelle est une émanation de la sagesse collective », a-t-il ajouté.

Southern Africa Resource Watch (SARW) est devenu une institution de surveillance indépendante depuis 2018. Il encourage la recherche, le plaidoyer et le développement des capacités dans les industries extractives (minéraux, gaz, pétrole et exploitation forestière) afin de lutter contre l'injustice et la pauvreté.

Contexte

Au moins 43 creuseurs artisanaux ont péri  à Kolwezi (Lualaba) dans une mine de l’entreprise Kamoto Copper Company (KCC) en fin juin dernier. Après cet incident, le général Philémon YAV avait lancé une  militaire de déguerpissement des creuseurs artisanaux dans les zones minières de Lualaba qualifiant ces dernier des « pilleurs et suicidaires » qui volent des minerais stratégiques du gouvernement. Une opération qui a poussé près de 200 creuseurs artisanaux à manifester dans la rue pour réclamer les zone d’exploitation artisanale promises par le gouverneur Richard Muyej.

Alternative Mining Indaba  (AMI) est un espace de discussions  mis à la disposition de tous les acteurs des secteurs miniers afin de changer sur les questions de la gouvernance minière.  Pour cette 3ème édition, les acteurs du secteur minier  discuteront de l’application du nouveau code minier  de manière c’est-à-dire de la révision, du bénéfice tiré de l’exploitation minière au cours de la première année de son application.

Auguy Mudiayi

 

Articles similaires